Ressources

Juniors

Jeux, manips et actu... pour les 9-14 ans

L'actu des juniors

Solar Impulse : l'avion solaire qui va faire le tour du monde

Janvier 2015

L’aviation, qui a toujours fasciné petits et grands, est un domaine qui ne cesse d’évoluer. Des avions plus rapides, construits avec des matériaux de plus en plus performants... Les avancées technologiques sont nombreuses.

Il faut cependant beaucoup de carburant pour faire voler un avion. Et si, à la place du carburant, on utilisait
des batteries chargées par l’énergie solaire ?
C’est le pari que se sont lancé les fondateurs du projet Solar Impulse, l’avion solaire qui peut voler de jour comme de nuit sans carburant. Après des premiers vols réalisés avec succès, Solar Impulse s'apprête maintenant à faire le tour du monde !

© Solar Impulse - Jean Revillard - Rezo.ch
Le projet Solar Impulse


C’est en 2003 que le projet a été initié par les Suisses Bertrand Piccard, médecin psychiatre et aéronaute, et André Borschberg, ingénieur et pilote. Ils ont eu l’idée de construire un avion capable de voler jour et nuit sans carburant et sans émission polluante. L’objectif ultime pour cet avion solaire étant de faire le tour du monde !

Solar Impulse utilise l’énergie solaire pour alimenter ses moteurs plutôt que de l'énergie fossile (charbon, gaz naturel ou pétrole). Ses moteurs électriques se chargent grâce à des cellules photovoltaïques, composants électroniques qui, exposés à la lumière, produisent de l’électricité. Le projet Solar Impulse est une illustration de l’utilisation de technologies dites propres car leur impact sur l'environnement est moins nocif qu'avec des énergies fossiles.

Solar Impulse n’a qu’une personne à son bord, le pilote ! L’avion est monoplace, il n’est pas conçu pour y faire voler des passagers.

Cellules photovoltaïques © digitalstock - Fotolia.com
Le prototype HB-SIA


Un premier modèle de l’avion a été construit en 2009, il s'agit du HB-SIA (HB parce qu'il est suisse, SI pour Solar Impulse et A car c'est le 1er modèle). Il pèse 1 600 kg (environ le poids d’une voiture !) et a une envergure de 64 mètres, c'est-à-dire qu’il y a 64 mètres entre les extrémités de chacune de ses ailes.

Sa construction a amené toute une équipe à repousser les limites des connaissances dans le domaine des matériaux, de la gestion énergétique et de l'interface homme – machine.
Ce n’est pas le premier avion solaire construit mais c’est le premier avion solaire qui a réussi à voler de jour comme de nuit, si haut, à plus de 8500 m d’altitude, avec un pilote à bord (et non avec un automate de pilotage automatique).

C’est en Suisse, en avril 2010, que s'est effectué le 1er vol d’essai. L'été suivant, en juillet, HB-SIA est parvenu à voler durant plus de 26 heures sans interruption !
Solar Impulse a survolé de nombreux pays, il a voyagé à travers la Suisse, la Belgique, la France, le Maroc, l’Espagne et les États-Unis. Son dernier vol, en juillet 2013, l'aura conduit à voler au total plus de 400 heures.

Piste de décollage © SOMATUSCANI - Fotolia.com
Solar Impulse 2 : l’avion qui fera le tour du monde en 2015


Pendant les années 2012 et 2013 commence la construction d’un deuxième avion plus abouti, le Solar Impulse 2 ou HB-SIB. Il pèse 2300 kg et a une envergure de 72 m (supérieure à celle d’un boeing 747 !). Il effectue son premier vol d‘essai en juin 2014 en Suisse.

C’est ce deuxième modèle de Solar Impulse qui tentera de faire le tour du monde entre mars et août 2015. Solar Impulse 2 sera transporté en pièces détachées dans les pays du Golfe d’où il débutera son tour du monde. Il traversera successivement la Mer d’Arabie, l’Inde, la Chine, l’Océan Pacifique, les États-Unis, l’Océan Atlantique, l’Europe du Sud ou l’Afrique du Nord, pour finalement rejoindre son point de départ. Ce voyage de 35 000 km, avec 4 à 5 arrêts, l'amènera à voler environ 500 heures au total. Une étape de vol pourra durer jusqu'à 5 jours sans interruption ! C’est un exercice exceptionnel pour un pilote de voler tant de temps sans s’arrêter. Il devra s’y préparer avec des exercices de relaxation, de détente et des exercices musculaires.
L'avion ne pouvant accueillir qu’une seule personne, les escales auront naturellement pour but de changer de pilote, mais aussi de présenter le projet Solar Impulse au public ainsi qu’aux institutions politiques et scientifiques.

L’avion du futur ?


Même s’il n’est pas encore question de transporter de nombreux passagers dans les avions solaires, le fait d’utiliser des technologies dites propres à la place d’énergies fossiles sur de si longues distances est une formidable avancée.
Pourquoi ne pas se passer d’énergie fossile pour faire voler les avions dans le futur ?
Et toi aimerais-tu voyager dans un avion solaire ? Comment imagines-tu les avions du futur ?

Pour aller plus loin

Un article rédigé par le Lapin à plumes à partir des sources suivantes :

Futura-sciences ; Wikipédia ; Solar Impulse ; Le Monde Informatique ;
Swissworld.org

 

 

Retour en haut