SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Avec sa ratification imminente, l’Accord de Paris va entrer en vigueur en cette fin d’année 2016, avec l’objectif de limiter à moins de 2 °C l’augmentation de la température d’ici à 2100, et même de tendre vers une augmentation maximum de 1,5 ° C. À quelques jours du début de la COP22 à Marrakech (du 7 au 18 novembre 2016) qui devra passer à la phase opérationnelle de ce traité historique, retour sur ce qui s’est joué il y a tout juste un an lors de la COP21 à Paris, avec Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue et co-présidente du groupe international d’experts sur le climat (Giec).

En savoir plus

Durant le mois d’octobre 2016, nos deux reporters Yseult Berger et Julien Boulanger ont embarqué sur le Marion Dufresne à l’occasion de l’expédition scientifique SOCLIM. Objectif de la mission : mieux comprendre le rôle de l’océan dans le changement climatique.

En savoir plus

Deux rapports alertent sur une forte progression du nombre de cancers et de décès chez les femmes d’ici à 2030, en particulier dans les pays les plus pauvres.

En savoir plus

Un jour j’irai dans le grand Sud avec toi…

En savoir plus

Lauréate d’une bourse L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » 2016, Eleonora Capocasa, doctorante au laboratoire Astroparticule et cosmologie de l’université Paris-Diderot, a recours à des technologies de pointe dans le domaine de l’interférométrie optique pour améliorer la détection des ondes gravitationnelles et avoir accès aux informations qu’elles contiennent. Pour cette jeune chercheuse, la révolution de l’astronomie gravitationnelle est en marche !

En savoir plus

Vingt-cinq années ont été nécessaires pour réussir à observer le virus de l’hépatite C. Une équipe de l’Inserm vient de réaliser cet exploit.

En savoir plus

Est-ce l’Homme qui fait l’outil ou l’outil qui fait l’Homme ? On ne le sait pas, mais la question se complique avec l’observation de singes capucins du Brésil...

En savoir plus

Vue plongeante sur le pont arrière et les remous turquoise encerclant le bateau qui frappe l’océan maussade. On pourrait nous suivre à la trace, mais aucun équipage ne se trouve dans le sillage de notre groupe de scientifiques amateurs d’eaux froides et agitées. Nous sommes seuls, à des milles à la ronde.

En savoir plus
Expo-dossiers

À l’occasion de la mission de l’astronaute Thomas Pesquet, le point sur les apports réels des recherches menées à bord de la Station spatiale internationale.

Résistance aux antibiotiques, un fléau négligé

Darknet, la face cachée du web

Pomme de terre, la reine des Andes

Retour en haut