SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Archéologie & Paléontologie

Le développement de l’agriculture ne serait pas antérieur aux grandes expansions humaines, comme on le croyait, mais postérieur. C'est ce que confirme une étude génétique française de grande ampleur qui vient d'être publiée.

En savoir plus

Le génome de l'herpès porte l’histoire des migrations d'Homo sapiens dont il a toujours été un compagnon fidèle. L'analyse génétique de ce virus confirme ainsi la sortie d'Afrique, puis l’expansion de l’homme moderne. 

En savoir plus

La découverte de fossiles humains en Géorgie pourrait remettre en cause l’histoire des premiers hommes et peut-être simplifier notre arbre généalogique. Homo habilis, Homo rudolphensis ou encore Homo erectus pourraient en effet n'appartenir qu'à une seule et même espèce.

En savoir plus

La « catastrophe de l’oxygène », qui a permis l'apparition sur Terre de la vie telle que nous la connaissons aujourd'hui, se serait produite 600 milllions d'années plus tôt que ce qu'on pensait jusqu'alors. C'est le résultat d'une étude internationale sur la présence de métaux dans des roches sud-africaines datant de l'Archéen, aux origines de la vie.

En savoir plus

Grâce à une nouvelle modélisation paléohydrologique, des chercheurs britanniques pensent que le Sahara a pu être traversé par trois fleuves il y a près de 100.000 ans. Leur étude ouvre la porte à de nouvelles hypothèses sur la migration de l’Homme moderne du sud vers le nord de l'Afrique.

En savoir plus

Une pièce manquante de l'arbre évolutif des vertébrés à mâchoire vient de dévoiler ses mystères. Le fossile d'un poisson primitif découvert en Chine met fin à un long débat concernant l'apparition de l'os chez ces premiers vertébrés.

En savoir plus

À la recherche des vestiges d’un drame survenu au XVIIIe siècle, une douzaine d’archéologues fouille à nouveau l’île minuscule de Tromelin, à 500 km au nord-est de Madagascar.

En savoir plus

La place des oiseaux dans l'arbre de l'évolution a été complètement révisée au cours des dernières décennies. Si la majorité des paléontologues estime aujourd'hui que ce groupe appartient au même embranchement que les dinosaures, les récentes découvertes remettent en question la position exacte et les critères de reconnaissance des oiseaux au sein même de l'arbre évolutif des dinosaures.

En savoir plus

L'analyse détaillée d'un fossile découvert en Chine il y a 10 ans révèle qu'il s'agit du plus ancien primate connu à ce jour : un minuscule mammifère vieux de 55 millions d'années, et baptisé Archicebus achilles.

En savoir plus

L’étude poussée des ossements fossiles de l’hominidé sediba, découvert en 2008 en Afrique du Sud, confirme le caractère très mélangé, mi-homo mi-australopithèque, de cet ancêtre possible de la lignée humaine, daté de 1,98 million d’années.

En savoir plus
Retour en haut