SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Archéologie & Paléontologie

Il y a plus de 250 millions d’années, la plus grande extinction de tous les temps a rayé de la planète 90 % des espèces vivantes et la biodiversité aurait mis 5 millions d’années pour se relever d’un tel KO. Un impressionnant gisement fossile découvert à Paris, Idaho, remet en cause cette hypothèse.

En savoir plus

Il y a 66 millions d’années, l’astéroïde géant Chicxulub tombait sur la Terre, entraînant l’extinction des dinosaures. En effectuant une simulation climatique, une équipe allemande vient de préciser par quels mécanismes.

En savoir plus

Une taille de 146 centimètres pour une pointure 42 : l’australopithèque découvert sur le site de Laetoli, en Tanzanie, étonne par sa grande corpulence.

En savoir plus

Piégées dans un morceau d’ambre, les plumes d’un jeune cœlurosaure permettent de préciser l'origine du plumage des oiseaux.

En savoir plus

Une pyramide peut en cacher une autre… C’est ce que viennent de montrer des archéologues mexicains en étudiant le célèbre temple de Kukulkan. Cette pyramide abrite en effet deux autres édifices de plus petite taille construits à des âges plus reculés.

En savoir plus

En 2003, dans le parc Saint-Georges de Lyon, des fouilles préventives ont mis au jour 16 bateaux dont un chaland datant du IIe siècle. Ce grand bateau à fond plat vient d’être entièrement restauré. Il devrait rejoindre les collections du musée gallo-romain de Lyon d’ici environ deux ans.

En savoir plus

La découverte d’une aiguille à coudre de 50 000 ans oblige à reconsidérer nos idées sur nos cousins sibériens.

En savoir plus

Les plus anciennes traces de vie sur Terre auraient été découvertes au Groenland.

En savoir plus

Le fossile complet d’un petit dinosaure herbivore découvert en Afrique du Sud a été scanné pendant cinq jours au synchrotron de Grenoble. Grâce à cette investigation exceptionnelle, les paléontologues espèrent mieux comprendre l’évolution de cette espèce et la façon dont il vivait.

En savoir plus

Des traces de feu vieilles de 41 000 ans semblent montrer que l’Homme moderne était présent sur l’île de Florès au moment de la disparition d’Homo floresiensis.

En savoir plus
Retour en haut