SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Archéologie & Paléontologie

De nouveaux fossiles accréditent l’idée que l’Homme de Florès était bien une espèce à part entière et qu’il descendait d’Homo erectus.

En savoir plus

Une expédition internationale vient de terminer un forage en plein golfe du Mexique. La carotte de 1 300 mètres qui vient d'être remontée contient peut-être les traces du cratère issu de la chute de l’astéroïde ayant vraisemblablement mis fin aux dinosaures.

En savoir plus

Les chiens primitifs, issus de la domestication de loups sauvages, seraient apparus non pas une, mais deux fois, lors de deux évènements distincts.

En savoir plus

À plus de 300 mètres au fond de la grotte de Bruniquel, des chercheurs ont fait une découverte extraordinaire : une structure d’origine humaine datant de 176 500 ans. L’espèce humaine – celle de Néandertal – s’est donc approprié le monde souterrain beaucoup plus tôt que ce que pensaient les chercheurs. Mais pourquoi ?

En savoir plus

Deux cousins du tricératops, dont l’un est doté de quatre grandes cornes, ont été découverts dans le Montana et dans l’Utah. Des espèces jusque-là inconnues.

En savoir plus

Des ossements trouvés dans des grottes autrefois fréquentées par Néandertal indiquent qu’en période de grand froid, ces humains extrayaient la moindre parcelle de nourriture des carcasses, même la moelle.

En savoir plus

Atopodentatus, un reptile marin découvert il y a deux ans en Chine, était finalement un herbivore affublé d’une mâchoire en forme de marteau.

En savoir plus

De nombreuses interrogations subsistent au sujet de la grande extinction de la fin du Crétacé. Par exemple : comment les ancêtres des oiseaux ont-ils fait pour y survivre, alors que tant d’autres espèces se sont éteintes ? Des paléontologues canadiens suggèrent que seuls les dinosaures capables de manger des graines ont subsisté.

En savoir plus

Le CEA vient de rejoindre la mission ScanPyramids, un projet visant à sonder l’intérieur des grands monuments funéraires égyptiens de la 4e dynastie grâce à des technologies non destructives.

En savoir plus

À Athènes, mieux valait ne pas se mettre à dos un propriétaire de taverne. De funestes malédictions découvertes sur des tablettes de plomb vieilles de 2 400 ans auraient été motivées par une rivalité entre taverniers. La plume soignée de l’auteur semble indiquer qu’il s’agit d’une commande à un professionnel.

En savoir plus
Retour en haut