SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Biologie & Santé

Une équipe de chercheurs américains vient de créer une cellule dont le génome, entièrement synthétique, n’est constitué que des gènes indispensables à la vie. Un objectif poursuivi depuis plusieurs années. Suite d’un feuilleton qui mêle génie génétique et technologique.

En savoir plus

Une technologie digne d’un scénario de science-fiction ? Et pourtant... La revue eLife vient de publier une étude sur le développement d’une main bionique capable de rendre le sens du toucher.

En savoir plus

Pour la première fois, des scientifiques sont devenus les témoins directs de la formation de souvenirs dans le cerveau de souris...

En savoir plus

Mourir de tristesse, c’est dépassé. Serait-il maintenant possible de se briser le cœur… de joie ?

Le syndrome de Takotsubo (« piège à poulpe » en japonais) se traduit par un dysfonctionnement du muscle cardiaque. Cette maladie peut provoquer la mort mais, bien traitée, la capacité cardiaque revient rapidement à la normale. Induite par un choc émotionnel, elle est aussi appelée syndrome des cœurs brisés et touche en majorité les femmes ménopausées.

 

Mais les causes de la maladie se rapportent-elles toujours à un fait malheureux ?

Pour en avoir le cœur net, des chercheurs de l’Université de Zürich ont mené une étude statistique publiée le 2 mars dans l’European Heart Journal. Parmi 485 patients atteints de Takotsubo, 465 se remettaient d’un évènement triste (décès, accident), alors que 20 faisaient part d’une expérience heureuse (naissance, visite d’un proche, chance au jeux). Ainsi ce syndrome du cœur heureux ne touche que 1,1% des cas de Takotsubo. Joie et tristesse pourraient...

En savoir plus

L’épidémie de Zika survenue en Polynésie entre 2013 et 2014 s’était accompagnée d’une augmentation de cas de syndrome de Guillain-Barré. Néanmoins, jusqu’à présent, aucun lien direct n’avait pu être établi entre les deux événements.

En étudiant un panel de 168 patients atteints par le virus, dont 42 présentaient le syndrome, les chercheurs de l’Institut Pasteur viennent de confirmer que Zika pouvait effectivement augmenter d’un facteur 20 le risque de développer un Guillain-Barré.

Le virus dérègle visiblement le système immunitaire qui attaque à son tour le système nerveux et engendre ce syndrome qui peut provoquer des paralysies graves. Ce risque demeure toutefois très rare, ne touchant que 0,024 % des cas (24 personnes sur 100 000).

En savoir plus

Le microbiote – c’est-à-dire la flore intestinale – est nécessaire à la croissance infantile. Mais deux études, américaine et française, montrent qu’il pourrait être aussi un allié précieux pour soigner les effets de la malnutrition.

En savoir plus

Le comportement captivant d'une pieuvre au combat a été observé par une équipe de biologistes.

En savoir plus

Imprimante 3D à l’appui, des chercheurs font la démonstration que les lois de la mécanique suffisent à expliquer les circonvolutions du cerveau humain.

En savoir plus

Suite à l’expansion rapide du virus Zika, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déclare « une urgence de santé publique internationale. »

En savoir plus

Des chercheurs américains ont réussi à mettre au point un nouveau type de biocapteur basé sur l’analyse moléculaire de la sueur. Souple et portable, ce système permet d’obtenir des informations sur la santé d’un individu en temps réel.

En savoir plus
Retour en haut