SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Biologie & Santé

Dans une lettre publiée dans la revue The Lancet, quinze professionnels de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) reviennent sur les moyens mobilisés la nuit du 13 au 14 novembre dernier pour faire face à l’afflux massif des blessés victimes des attentats survenus à Paris.

En savoir plus

Il aura fallu 20 ans d’évaluation et de consultations publiques pour que l’agence fédérale américaine des médicaments et de l’alimentation (FDA) autorise, le 19 novembre 2015, la consommation d’un saumon génétiquement modifié. C’est la première fois qu’un animal transgénique arrive dans les assiettes des consommateurs.

Celui-ci possède des caractéristiques bien particulières. De prime abord, il a l’aspect d’un banal saumon de l’Atlantique, à ceci près qu’on lui a injecté un gène du saumon chinook du Pacifique pour qu’il grossisse deux fois plus vite. Résultat : il peut atteindre sa taille adulte au bout de 16 à 18 mois contre 30 mois pour le saumon de l’Atlantique. Un gain de temps considérable pour la production de poisson d’élevage, d’autant qu’il sera logiquement moins nourri. D’ailleurs, les autorités sanitaires affirment qu’il possède les mêmes qualités nutritives sans différences biologiques notables par rapport aux saumons d’élevage traditionnels.

Le saumon « AquAdvantage » sera élevé dans des bassins d’éclosion strictement fermés, à terre, et dans deux bassins seulement : au Canada et au Panama. De surcroît, ils seront exclusivement femelles et en théorie stériles. Mais la crainte est toujours vive parmi ses détracteurs qui le nomment Frankenfish. Les associations de défense des consommateurs estiment qu’il n’est pas sans risque pour la santé humaine et l’équilibre de l’environnement, s’il arrivait à s’infiltrer malgré les précautions prises, dans la nature....

En savoir plus

Selon des chercheurs de l’Inserm, la qualité de la communication entre deux structures du cerveau pourrait aider à prédire la sortie d'un coma trois mois après un traumatisme cérébral.

En savoir plus

La France vient d’autoriser le CHU de Limoges à réaliser un premier essai clinique de greffe d’utérus sur huit femmes souhaitant devenir mères. Cette décision intervient un an après une première mondiale réalisée en Suède.

En savoir plus

Une étude réalisée par des chercheurs anglais montre que l’expérience sensorielle des nourrissons n’est peut-être pas celle que l’on imaginait jusqu’à présent. Ainsi, les bébés de moins de six mois ne percevraient pas le toucher comme provenant de stimuli extérieurs.

En savoir plus

Contrairement aux apparences, la marche des chimpanzés est proche de celle des êtres humains. Une découverte qui remet en question l’apparition de la bipédie chez les hominidés.

En savoir plus

Les effets de la pollution lumineuse sur les mammifères restent mal connus. Une équipe du laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution s’est donc penchée sur le cas du microcèbe. Sans surprise, ce petit primate nocturne apprécie peu l’éclairage de nuit… Reportage.

En savoir plus

Cette année, trois lauréats spécialistes des maladies parasitaires se partagent le prix Nobel de médecine. Il s’agit de la Chinoise Youyou Tu pour la découverte de l’artémisinine, médicament particulièrement efficace contre le paludisme, ainsi que l’Irlandais William Campbell et le Japonais Satoshi Omura pour celle de l’avermectine, à l’origine d’un médicament contre les maladies à nématodes.

En savoir plus

Connu pour être à l’initiative de l’expédition Tara, Eric Karsenti est le nouveau lauréat de la médaille d’or du CNRS. Cette distinction récompense des découvertes majeures en biologie cellulaire.

En savoir plus

Longtemps décrié, l’autodépistage est un outil aujourd'hui valorisé par les institutions internationales pour mettre fin à l’épidémie de sida d’ici 2030. Dans ce contexte, un autotest du VIH est en vente libre en France depuis le 15 septembre.

En savoir plus
Retour en haut