SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Biologie & Santé

Près de vingt ans après la découverte de l’agent causal de la maladie du sida, le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), près d’une centaine de candidats-vaccins sont développés dans le monde, mais aucun n’a encore fait ses preuves. Les techniques classiques d’élaboration d’un vaccin ne peuvent être utilisées devant ce virus très spécial…

En savoir plus

Depuis le mois de mai 2004, l'essai de thérapie génique destiné à guérir des enfants atteints d'un déficit immunitaire combiné sévère a repris. Selon une étude publiée le 17 octobre 2003 dans la revue Science, une erreur d'insertion du gène-médicament était à l'origine de la forme de leucémie observée chez deux des onze “bébés-bulle“. Deux cas qui avaient conduit à interrompre l'essai en octobre 2002. Nous avions alors rencontré Alain Fischer, responsable de cet essai.

En savoir plus

Le mot LASER est une abréviation de “Light Amplification by the Stimulated Emission of Radiation”. La lumière blanche ordinaire est composée d’une large gamme de longueurs d’onde qui possède une énergie relativement faible. Le laser produit une lumière cohérente très intense d’une seule longueur d’o

En savoir plus

Qu’elles forment la structure d’un organe ou participent aux différentes fonctions de régulation de l’organisme, les protéines constituent les molécules complexes essentielles du vivant : les hormones, les enzymes en font parties.

En savoir plus

C’est la molécule sœur de l’ADN. Elle lui est complémentaire. Sous la forme dite d’ARN messager, elle recopie et transporte du noyau vers le cytoplasme de la cellule l’information génétique portée par l’ADN. Elle permet ainsi à la machinerie cellulaire de produire les protéines codées par les gènes.

En savoir plus

Deux équipes américaines ont prouvé cet été que l'ARN pouvait prévenir l'infection de cellules humaines par les virus de la poliomyélite et du sida. Retour sur ces travaux très médiatisés, l'ARN interférent ayant été élu molécule de l'année 2002 par la revue Science.

En savoir plus

Contient les instructions permettant la synthèse des acides aminés, unités élémentaires constitutives des protéines. Le programme de fabrication d’un acide aminé dans l’ADN est représenté par une succession de trois bases (un codon). Or l’ADN contient quatre type de bases (A, T, C et G) donc soixant

En savoir plus

Processus qui permet, grâce à des enzymes, de copier l’information génétique porté par l’ADN en une molécule à un seul brin : l’ARN messager.

En savoir plus

Processus qui permet de transformer l’information génétique portée par l’ARN messager en une protéine.

En savoir plus

La maladie de Creutzfeldt-Jacob a du nez

Pour la première fois, des chercheurs italiens ont détecté la présence du prion responsable de la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jacob dans l’épithelium nasal. Leur analyse a été effectuée chez neuf patients décédés de la maladie. Ils ont également retrouvé le prion dans la zone du cerveau chargée du système olfactif. Cette découverte pourrait permettre la mise au point d’un test de dépistage. Pour l’instant, la forme sporadique de la maladie ne peut être diagnostiquée qu’après la mort du malade.
Source : New England Journal of Medicine, 348-8, 711-719, 20 février 2003.

Rythme cardiaque troublé par un gène

Une équipe franco-américaine vient de découvrir un gène responsable du trouble cardiaque le plus fréquent : la fibrillation auriculaire. Ce gène code une protéine, appelée ankyrine B, localisée dans la membrane du muscle cardiaque, qui régule les échanges d’ions à travers celle-ci. Pour identifier ce gène, l’équipe a travaillé sur...

En savoir plus
Retour en haut