SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Espace & Astronomie

Deux ans après avoir envoyé une mission sur la Lune, l’agence spatiale chinoise vient de rendre publiques des centaines d’images inédites de notre satellite.

En savoir plus

En étudiant les orbites de six corps lointains, des astronomes américains émettent l’hypothèse de l’existence d’une 9e planète dans notre système solaire. Le point de vue d’Alain Lecavelier des Étangs, astrophysicien à l’IAP.

En savoir plus

Rumeur dans la communauté scientifique... Le cosmologiste Lawrence M. Krauss soutient que des ondes gravitationnelles ont pour la première fois été détectées par l'interféromètre aLIGO. Si l'information était confirmée, elle constituerait une grande avancée scientifique et conforterait la relativité générale d'Einstein.

En savoir plus

C’est un point de vue inhabituel que nous offre la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) qui gravite en orbite autour de la Lune depuis 2009. Le 12 octobre dernier, à 134 kilomètres au-dessus de la surface lunaire (dans la région du cratère Compton (face cachée de la Lune) la sonde américaine a pu immortaliser la Terre posée sur l’horizon lunaire. Pour autant, il ne s’agit pas d’un lever de Terre au sens strict du terme. Notre satellite présentant toujours la même face par rapport à notre planète, la Terre est toujours fixe dans le ciel lunaire. L’image, livrée par la Nasa fin décembre, a été réalisée à partir de clichés pris par une caméra noire et blanc haute résolution (Narrow Angle Camera) combinés à ceux d’une caméra couleur à basse résolution (Wide Angle Camera).

En savoir plus

C’est une page qui se tourne pour l’agence spatiale russe Roscosmos. Wladimir Poutine, président de la Russie, l’a dissoute sans surprise le 31 décembre 2015. Cette fin, annoncée depuis plusieurs mois, est le résultat de nombreux scandales, soupçons de corruptions, ratages qui avait entaché la réputation de Roscosmos. Mais les Russes ne sont pas prêts pour autant à abandonner la conquête de l’espace. La création d’une nouvelle agence prendra le relais leur permettant ainsi de rebondir. Toujours gérée et financée par l’État, elle sera cependant semi-indépendante. Ce nouveau mode de fonctionnement lui permettra de rivaliser plus facilement avec les sociétés privées américaines comme la fameuse Space X, et de proposer des vols commerciaux dans l’espace.

En savoir plus

En réussissant à envoyer des satellites en orbite tout en faisant atterrir le premier étage de sa fusée Falcon 9, le milliardaire Elon Musk espère pouvoir s’imposer sur le marché spatial.

En savoir plus

Vingt ans après la découverte de la première exoplanète par les astronomes Michel Mayor et Didier Queloz, plus de 1 800 planètes détectées en dehors du Système solaire redessinent notre vision de l’Univers. Ce champ nouveau de l’astronomie constitue un défi technologique et scientifique pour mieux comprendre l’origine de la vie sur Terre et peut-être découvrir des planètes similaires à la nôtre.

En savoir plus

Au beau milieu de la Voie lactée, une étoile laisse les astronomes perplexes. Ses variations lumineuses, qui ne correspondent à rien de connu, inspirent les amateurs de science-fiction...

En savoir plus

Rendues publiques par la Nasa, ces images en haute définition de Jupiter ont été réalisées le 19 janvier 2015 par le télescope spatial Hubble qui est resté pointé sur la planète géante durant dix heures, le temps d’une rotation complète. On y retrouve notamment la fameuse tache rouge, un anticyclone repéré par les astronomes depuis plus de trois siècles. Les dernières observations montrent qu’elle a tendance à rétrécir avec le temps. Longue de 40 000 kilomètres à la fin du XIXe siècle, elle est moitié moins longue aujourd’hui et sa forme tend à devenir de plus en plus circulaire. Fait nouveau : elle a tendance à s’éclaircir et à devenir orange en raison d’un filament de couleur claire qui se répand à sa surface, sous l’effet de vents soufflants à plus de 150 mètres par seconde. Ces nouvelles images de la plus grosse planète de notre Système solaire seront bientôt suivies par d’autres images de Neptune, Uranus et Saturne. La Nasa a en effet entamé un programme annuel d’observation de...

En savoir plus

Fin septembre, les fans de la planète rouge étaient en effervescence : l'Agence spatiale américaine (Nasa) entretenait plusieurs jours durant le suspens sur sa dernière découverte, la présence d’eau liquide à la surface de Mars. Une observation qui soulève (au moins) autant de questions qu'elle n'apporte de réponses. Le point avec François Forget, planétologue au CNRS.

En savoir plus
Retour en haut