SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Homme & Société

Le téléphone portable a envahi notre quotidien, changé nos relations sociales, brouillé notre rapport au temps de travail, etc. Francis Jauréguiberry, sociologue, enseignant-chercheur au Laboratoire Passages (CNRS/Univ de Bordeaux/Univ de Pau/Univ Bordeaux Montaigne) a dirigé une vaste étude sur les conduites de déconnexion face au stress ou au trop-plein d’information. Il nous rend compte des principaux résultats de cette étude.

En savoir plus

À l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, « Je cherche à comprendre... les codes cachés de la nature », le biologiste Joël de Rosnay nous livre ses dernières réflexions sur l’intelligence collective, les risques du transhumanisme et l’émergence de ce qu’il nomme l’hyperhumanisme.

En savoir plus

Daté du XVe siècle, le manuscrit de Voynich a été rédigé par un auteur anonyme dans une langue inconnue. S’agit-il d’un texte codé, d’une langue exotique, ou d’un très ancien canular ? Une publication récente penche pour cette dernière hypothèse.

En savoir plus

Une équipe américaine annonce avoir fait naître un bébé à « trois ADN » grâce à une technique de FIV avec transfert du noyau. Une première médicale qui soulève la controverse.

En savoir plus

Mesdames, si vous hésitez à vous lancer dans l’enseignement scientifique des mathématiques, de la physique, de la chimie, ou de la philosophie, c’est peut-être le moment de sauter le pas. Une étude publiée dans la revue Science fait état d’un phénomène de discrimination positive au recrutement du Capes et de l’agrégation dans les domaines où les femmes sont sous-représentées en France. Pour arriver à cette conclusion, les deux chercheurs de l’École d’économie de Paris à l’origine de l’article, Thomas Breda du CNRS et Mélina Hillion de l’Insee, ont comparé les résultats des écrits (anonymes) et des oraux. En se penchant sur la période 2006-2013, ils ont montré une légère tendance à favoriser les femmes dans les domaines où les hommes sont majoritaires et, dans une moindre mesure, les hommes dans les domaines où les femmes sont plus nombreuses. En outre, leurs résultats semblent indiquer que cette tendance s’intensifie à mesure que le niveau augmente, puisqu’elle est plus marquée à...

En savoir plus

En cas d’accident imminent, l'intelligence artificielle doit-elle privilégier la sécurité des passagers ou celle des piétons ?

En savoir plus

On connaissait déjà le « Human Genome Project », ce projet qui a abouti en 2003 au séquençage complet du génome humain. Des scientifiques américains ont annoncé dans la revue Science (lien) vouloir passer à la vitesse supérieure. L’objectif de ce nouveau projet intitulé « Human Genome Project-Write » est de synthétiser le génome humain : c’est-à-dire créer de l’ADN de manière artificielle en laboratoire. Le projet a déclenché des réactions contrastées, dont une vague de critiques concernant les enjeux éthiques que pose une telle démarche.

En savoir plus

À Athènes, mieux valait ne pas se mettre à dos un propriétaire de taverne. De funestes malédictions découvertes sur des tablettes de plomb vieilles de 2 400 ans auraient été motivées par une rivalité entre taverniers. La plume soignée de l’auteur semble indiquer qu’il s’agit d’une commande à un professionnel.

En savoir plus

Tremblez, faussaires ! Une équipe d’informaticiens, d’ingénieurs et d’historiens de l’art vient de peindre un Rembrandt inédit plus vrai que nature. Le projet « The Next Rembrandt » de Microsoft utilise statistiques et algorithmes pour reproduire le génie du maître avec une imprimante 3D.

En savoir plus

Il y a 100 000 ans, la migration des Homo sapiens connait une expansion fulgurante. Le paléoanthropologue Pascal Picq dessine ces mouvements qui partirent de l'Afrique pour aller vers l'Australie et l'Amérique du Sud. Mais, souligne-t-il, ces migrations se sont faites au détriment d'autres humains, les Hommes de Néandertal et de Denisova, et des grands mammifères.

En savoir plus
Retour en haut