SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Nature & Environnement

L’exploit d’une anguille canadienne confirme une hypothèse émise il y a plus de cent ans : toutes les anguilles d’Europe et d’Amérique quitteraient le continent pour se reproduire en un lieu unique, la mer des Sargasses.

En savoir plus

Avec la montée inexorable du niveau des océans, les Terriens vont-ils devoir se métamorphoser en Mériens ? Réflexion sur une société confrontée au changement climatique à travers ce webdocumentaire réalisé par Claire Korber, Athitaya Hennard, Hélène Le Meur, Aurélie Nurier, Laure Muller-Feuga et Viviane Thivent.

En savoir plus

Une équipe de chercheurs a pu mettre en évidence des liens entre le changement climatique et l'évolution des comportements de manchots royaux appartenant à une colonie nichée dans les îles Crozet.

En savoir plus

Quatre décrets officiels publiés fin septembre accroissent le territoire sous-marin de la France de 580 000 km². Des terres immergées au large de la Guyane, des Antilles, de la Nouvelle-Calédonie et des îles Kerguelen, sur lesquelles la France dispose désormais d’un droit souverain d’exploitation des ressources naturelles.

En savoir plus

Certains oiseaux et mammifères aquatiques ont développé la faculté de dormir d’un seul œil. Cette technique permet à un hémisphère cérébral d’entrer en sommeil et de se reposer pendant que l’autre reste vigilant. Le phénomène est bien connu chez les oiseaux et les cétacés, mais avait été peu étudié chez les reptiles et encore moins chez les crocodiles. Pour en savoir plus, des biologistes australiens ont observé pendant leur sommeil trois crocodiles marins. La conclusion de leurs observations ressemble à celle déjà tirée pour les oiseaux : lorsque le crocodile ne dort que d’un œil, c’est surtout du gauche. L’œil droit de l’animal, qui active l’hémisphère gauche de son cerveau – le plus sensible aux changements de l’environnement – reste vigilant. En conclusion, quitte à ne dormir que d’un œil, autant que ce soit du gauche.

En savoir plus

À la fin de l’été, un rapport européen révélait que seuls 35 % des déchets d’équipements électriques et électroniques sont recyclés dans l’Union européenne. Enquête sur la filière française du recyclage de ces déchets, au cœur d’une usine de traitement.

En savoir plus

Introduit accidentellement en Europe il y a plus de cinquante ans et porteur d’un dangereux parasite, le goujon asiatique envahit les cours d’eau d’Europe et du pourtour méditerranéen. Une nouvelle étude confirme qu’il serait à l’origine d’un désastre écologique.

En savoir plus

Une étude britannique montre que, loin d’être déserte, la zone d’exclusion autour de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl permet à la faune sauvage de proliférer. Selon les chercheurs, l’absence d’activité humaine en serait la cause.

En savoir plus

Les effets de la pollution lumineuse sur les mammifères restent mal connus. Une équipe du laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution s’est donc penchée sur le cas du microcèbe. Sans surprise, ce petit primate nocturne apprécie peu l’éclairage de nuit… Reportage.

En savoir plus

Pour Bruno Latour, philosophe des sciences et sociologue, nos sociétés ont prouvé par le passé leur extraordinaire capacité d'adaptation à de nouvelles donnes économiques et sociales. Pourquoi n'en serait-il pas de même pour la nécessaire transformation de nos modes de vie face aux enjeux climatiques ?

En savoir plus
Retour en haut