SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Nature & Environnement

Introduit accidentellement en Europe il y a plus de cinquante ans et porteur d’un dangereux parasite, le goujon asiatique envahit les cours d’eau d’Europe et du pourtour méditerranéen. Une nouvelle étude confirme qu’il serait à l’origine d’un désastre écologique.

En savoir plus

Une étude britannique montre que, loin d’être déserte, la zone d’exclusion autour de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl permet à la faune sauvage de proliférer. Selon les chercheurs, l’absence d’activité humaine en serait la cause.

En savoir plus

Les effets de la pollution lumineuse sur les mammifères restent mal connus. Une équipe du laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution s’est donc penchée sur le cas du microcèbe. Sans surprise, ce petit primate nocturne apprécie peu l’éclairage de nuit… Reportage.

En savoir plus

Pour Bruno Latour, philosophe des sciences et sociologue, nos sociétés ont prouvé par le passé leur extraordinaire capacité d'adaptation à de nouvelles donnes économiques et sociales. Pourquoi n'en serait-il pas de même pour la nécessaire transformation de nos modes de vie face aux enjeux climatiques ?

En savoir plus

Hindou Oumarou Ibrahim, coordinatrice de l'association des Femmes Peuls autochtones du Tchad, constate les impacts bien réels des dérèglements climatiques au Sahel avec la succession d'inondations, de périodes de sécheresse, de vagues de chaleur et des régimes saisonniers anarchiques... Pour que les peuples vulnérables, et en particulier les nomades, puissent faire face à ces changements, elle demande que les projets concrets des populations autochtones soient aidés via le Fonds vert pour le climat de l'ONU.

En savoir plus

Shyama Ramani, professeure à l'université des Nations-Unies (Maastricht), fondatrice de l'ONG Friend in Need, s'interroge sur le dilemme entre le développement de sociétés des pays du Sud en plein exode rural et urbanisme accéléré, et la nécessaire adaptation aux crises climatiques. Une exigence de changement qui doit être portée par tous et soutenue par les gouvernements.

En savoir plus

En effectuant des comparaisons systématiques entre pêcheurs et prédateurs marins et terrestres, des chercheurs montrent que les humains déséquilibrent l'ensemble de leur environnement.

En savoir plus

Pour mieux comprendre l'émergence du travail en groupe dans la nature, des chercheurs belges et turcs ont simulé des fourmis coupe-feuille avec une colonie de robots.

En savoir plus

Pas de chef chez les fourmis, mais cela ne nuit en rien à leur efficacité lorsqu’elles accomplissent une tâche collective. Intriguée, une équipe de chercheurs américains et israéliens a analysé la manière dont ces insectes transportent une charge de nourriture jusqu’à leur nid.

En savoir plus

En comparant l’ADN des grands félins, des scientifiques américains et danois montrent que l’hémoglobine des panthères des neiges n’est pas adaptée au manque de dioxygène des hautes altitudes de l’Himalaya.

En savoir plus
Retour en haut