SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Nature & Environnement

Malgré des chiffres alarmants sur le nombre d’éléphants tués pour leurs défenses, leur protection est loin de faire consensus. Des chercheurs écossais ont conçu un modèle de gestion des populations d’éléphants pour récolter de l’ivoire de façon durable. Une solution ?

En savoir plus

La pollution urbaine s'aggrave dans le golfe de Guinée, mais reste mal mesurée et donc mal analysée. Un programme européen a été lancé pour combler ces lacunes.

En savoir plus

On sait depuis quelques années que les corbeaux de Nouvelle-Calédonie utilisent des outils. Ils ne sont pas les seuls : les corneilles hawaïennes en font autant, comme le montre une étude parue dans la revue Nature.

En savoir plus

Pour retrouver leur chemin, certaines fourmis comptent sur deux systèmes s'appuyant sur le nombre de pas effectués, et sur le paysage observé durant leur parcours.

En savoir plus

Victimes de tumeurs faciales depuis 1996, les diables de Tasmanie – qu’on pensait condamnés – ont subi plusieurs mutations qui pourraient leur conférer une résistance face à ce cancer transmissible.

En savoir plus

D'importants écarts génétiques ont été mis au jour chez les girafes. Tant et si bien qu’il existerait en fait quatre espèces différentes de ce mammifère africain, et non une seule.

En savoir plus

Le tremblement de terre de magnitude 6,2 qui vient de frapper le centre de l’Italie n’est pas un évènement isolé. Pourquoi cette région de l’Italie est-elle ainsi exposée aux séismes ? Que se trame-t-il exactement sous la surface ?

En savoir plus

Une étude scientifique montre que les nanoparticules issues de moteurs diesel sont capables de franchir la barrière placentaire, entraînant des problèmes de gestation jusqu’à la deuxième génération.

En savoir plus

Le parlement a définitivement adopté la loi sur la biodiversité. Parmi les mesures phares : l’interdiction des néonicotinoïdes, insecticides dits « tueurs d’abeilles », neurotoxique pour les pollinisateurs, mais aussi plus largement néfastes pour l’environnement et la santé. Ces molécules ne pourront plus être utilisées à partir du 1er septembre 2018 pour toutes les cultures agricoles et sous toutes ses formes (pulvérisations, traitement des sols, enrobage des semences). Toutefois, jusqu’au 1er juillet 2020, des dérogations pourront être accordées au compte-gouttes par les pouvoirs publics, sur arrêté ministériel, s’il n’existe pas d’autres alternatives. Un délai pour que l’agriculture française puisse changer ses pratiques pour certains, quatre années de trop pour les abeilles en danger selon les associations environnementales.

En savoir plus

Pourquoi y a-t-il si peu de mammifères vivant dans les arbres et se nourrissant de feuilles ? Une nouvelle étude vient confirmer la théorie selon laquelle il n’est pas si aisé de survivre là-haut. Ce qui explique notamment la nonchalance du paresseux...

En savoir plus
Retour en haut