SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Enquêtes
Espace & Astronomie

50 ans après Gagarine, qui sont les astronautes ?

Le 12 avril 1961, pour la première fois, un homme s'affranchissait de la gravité terrestre et découvrait notre planète depuis l'extérieur. Cinquante après cet exploit, où en sommes-nous de l'exploration spatiale humaine ?

Plus de 500 astronautes dans l’espace

“Youri Gagarine, héros de l'Union soviétique“ Cette enveloppe a été créée à Moscou à l'occasion du premier anniversaire du vol de Youri Gagarine dans l'espace. © Anizotropia / Domaine Public

Depuis le premier vol de Youri Gagarine, 522 astronautes sont allés dans l'espace, 55 femmes et 467 hommes, représentant 38 nationalités. Au début de la conquête spatiale, les astronautes étaient de jeunes pilotes, alors qu'aujourd'hui, ils sont souvent bien plus âgés. Youri Gagarine avait 28 ans lorsqu'il a volé alors que l'âge moyen des astronautes du prochain vol de la navette spatiale est de 46 ans. L'individu le plus âgé à avoir volé fut John Glenn qui, lors de son second vol, avait 77 ans.

En dehors de la Russie, seuls les États-Unis et la Chine ont montré leur capacité à envoyer des humains dans l'espace par leurs propres moyens. Les autres pays y sont allés dans le cadre d'accords binationaux (France, Suisse…), de collaborations scientifiques (Israël, Arabie Saoudite…) ou en payant leur billet de « touriste » (Afrique du Sud).

<noembed> &amp;amp;amp;lt;h2&amp;amp;amp;gt;Robonautes ou astronautes ?&amp;amp;amp;lt;/h2&amp;amp;amp;gt; &amp;amp;amp;lt;p&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;p&amp;amp;amp;gt;Avec Francis Rocard, astrophysicien, charg&amp;amp;amp;eacute; des programmes d'exploration plan&amp;amp;amp;eacute;taire au CNES, et Michel Tognini, astronaute &amp;amp;amp;agrave; l'ESA et chef du Centre des &amp;amp;amp;lt;a href=&amp;amp;amp;quot;http://www.universcience-vod.fr//index.php/tag/astronautes.html&amp;amp;amp;quot; _fcksavedurl=&amp;amp;amp;quot;http://www.universcience-vod.fr//index.php/tag/astronautes.html&amp;amp;amp;quot;&amp;amp;amp;gt;astronautes&amp;amp;amp;lt;/a&amp;amp;amp;gt; europ&amp;amp;amp;eacute;ens.&amp;amp;amp;lt;br /&amp;amp;amp;gt;D&amp;amp;amp;eacute;bat enregistr&amp;amp;amp;eacute; avant la d&amp;amp;amp;eacute;cision du pr&amp;amp;amp;eacute;sident Barack Obama de suspendre le programme lunaire am&amp;amp;amp;eacute;ricain.&amp;amp;amp;lt;/p&amp;amp;amp;gt; &amp;amp;amp;lt;p&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;br /&amp;amp;amp;gt;D&amp;amp;amp;eacute;bat en 3 parties accessibles dans MENU / chapitres.&amp;amp;amp;lt;/p&amp;amp;amp;gt; &amp;amp;amp;lt;p&amp;amp;amp;gt; &amp;amp;amp;lt;/p&amp;amp;amp;gt;&amp;amp;amp;lt;/p&amp;amp;amp;gt; </noembed>

« Robonautes ou astronautes ? » Débat diffusé le 5 février 2011 sur universcience.tv

 

 

 

Une minorité de femmes

Parmi les astronautes à s'être rendus dans l'espace, une petite minorité est composée de femmes… La première femme fut la Russe Valentina Terechkova en juin 1963. Après ce vol, il fallut attendre vingt ans pour qu'une deuxième femme, l'américaine Sally Ride, aille à son tour dans l'espace. Environ 10% des astronautes sont des femmes et les statistiques françaises collent assez bien à cette réalité : sur les neuf Français à avoir voyagé dans l'espace, il y a une femme, Claudie Haigneré. Certaines femmes sont les seules représentantes de leurs pays, par exemple la Britannique Helen Sharman ou la Sud-Coréenne Yi So-Yeon.

Combien de vols spatiaux pour un astronaute ?

C'est variable, mais seuls deux astronautes américains ont accompli sept vols. Une demi-douzaine a volé six fois, mais la plupart n'ont qu'un ou deux vols à leur actif.

Des missions de plus en plus longues

En cinquante ans, la durée des vols spatiaux a considérablement augmenté : le voyage dans l'espace de Youri Gagarine dura moins de deux heures (108 minutes), contre plus de quatorze mois pour Valeri Poliakov qui séjourna à bord de la station Mir entre janvier 1994 et mars 1995. Le cosmonaute qui a passé le plus de temps dans l'espace est Sergueï Krikalev qui en six vols est resté 803 jours au-dessus de nos têtes. L'astronaute français Jean-Pierre Haigneré a passé, quant à lui, 209 jours dans l'espace en deux missions. Tous ces hommes et femmes sont restés à proximité de la Terre. Les missions spatiales sont à destination de ce qu'on appelle l'orbite basse située à environ 500 kilomètres du plancher des vaches.

Les seules exceptions furent les astronautes américains du programme Apollo. Entre 1968 et 1972, 24 hommes s'éloignèrent de près de 400 000 kilomètres pour aller sur ou autour de la Lune. Trois d'entre eux, Lovell, Cernan et Young firent deux fois ce voyage. Douze de ces hommes eurent le privilège d'être les seuls à aller soulever la poussière d'un monde nouveau. Les astronautes qui s'entraînent aujourd'hui le font pour des missions spatiales allant jusqu'à six mois à bord de la station spatiale internationale. Ces longues missions peuvent poser des problèmes de cohabitation, entre les membres de l'équipage vivant dans un espace confiné. Si la conquête de Mars se fait un jour, la durée d'une mission sera encore bien plus longue, de l'ordre de 500 jours. Il faudra alors veiller tout spécialement à la composition des équipages et à la compatibilité des caractères.

Écoutez Thomas Pesquet, astronaute de l'ESA, dans l'interview ci-dessous.

<noembed><h2>Thomas Pesquet, en route vers les étoiles</h2><p><p>Le 12 avril 1961, Youri <a href="http://www.universcience.tv//index.php/tag/gagarine.html" _fcksavedurl="http://www.universcience.tv//index.php/tag/gagarine.html">Gagarine</a> était le premier homme à voler dans l' <a href="http://www.universcience.tv//index.php/tag/espace.html" _fcksavedurl="http://www.universcience.tv//index.php/tag/espace.html">espace</a> . Pour savoir qui sont les astronautes aujourd'hui et comment ils sont sélectionnés, nous avons rencontré Thomas Pesquet, nouvelle recrue de l'Agence spatiale européenne.</p><p></p><p>Interview : Viviane Aubry</p><p></p><p>Réalisation : Christian Buffet</p><p></p><p>Production : Universcience 2011</p></p></noembed>

Une plus grande coopération internationale

Ces cinquante années de présence humaine dans l'espace marquent aussi un tournant dans la politique spatiale. Le programme de navette spatiale américaine qui, depuis le 12 avril 1981, sert à emporter hommes et matériels, va s'arrêter cette année. Trop cher, trop dangereux… Deux équipages de sept personnes ont été tués dans les deux accidents qu'a connus le programme. Et les États-Unis n'auront pas de nouveau véhicule pour rejoindre l'orbite terrestre avant 2016. Durant ces quelques années, ils voleront avec des lanceurs et des véhicules russes. Alors que la conquête de l'espace par l'homme avait débuté durant la Guerre froide, ce premier demi-siècle s'achève sur une coopération quasi sans nuage. Celle-ci a déjà permis la construction de la Station spatiale internationale, les années à venir vont permettre de mettre sur pied l'indispensable coopération internationale nécessaire à l'exploration de la planète Mars.

Retour en haut