SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie Innovation & Technologie

Aurores en stéréo

A quelle altitude se situent les aurores boréales ? Une nouvelle méthode imaginée par un chercheur japonais et inspirée de la vision humaine vient simplifier la mesure.

Pour déterminer l’altitude des aurores polaires, les scientifiques compilent habituellement les données recueillies par les observatoires astronomiques présents en Antarctique et dans l’ensemble de l’hémisphère Nord. Mais Ryuho Kataoka, de l’Institut national de recherche polaire de Tokyo, vient de proposer une nouvelle méthode inspirée de notre propre vision stéréoscopique : filmer tout simplement le phénomène à l’aide de deux caméras grand-angle.

Une aurore boréale observée en stéréoscopie dans la zone du Chatanika en Alaska

Notre capacité à estimer la distance d'un objet est essentiellement due au fait que nous possédons deux yeux. Cependant, la distance séparant nos deux orbites étant réduite – environ 65 mm –, nous perdons très rapidement cette faculté dès lors que les objets sont éloignés. C'est notamment le cas concernant les aurores polaires, et pour contourner ce problème, les chercheurs japonais ont dû éloigner leurs deux appareils numériques de 8 km. En s'aidant de la méthode géométrique de triangulation, classiquement utilisée par les géographes pour obtenir les coordonnés d’un point, l’équipe japonaise est ainsi en mesure de déterminer l’altitude de n'importe quelle aurore polaire : généralement une centaine de km.

Jugeant son système à la fois fiable et simple, Ryuho Kataoka espère pouvoir rassembler professionnels et amateurs autour d'un même réseau afin de recueillir des données du monde entier.

Retour en haut