SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Reportages
Biologie & Santé

Comment combattre l'hypovigilance ?

Alors que des milliers d’automobilistes se retrouvent sur les routes en cette période estivale, le point sur l’hypovigilance, un phénomène encore mal connu qui est pourtant à l’origine de 30% des accidents mortels de la route.

La baisse de vigilance au volant est le troisième facteur d’accident après la vitesse et l’alcool. Mieux combattre l’hypovigilance pourrait donc permettre d’améliorer la sécurité routière.

Mais pour cela, il faudrait déjà bien connaître ce phénomène : tel est l’objectif du Centre d’études de physiologie appliquée du CNRS à Strasbourg qui, à l’aide d’un simulateur, étudie l’hypovigilance sous toutes les coutures.

Une expérience qui permet de chasser certaines idées reçues. Ainsi, apprend-on que les jeunes conducteurs sont plus sensibles que leurs aînés à l’hypovigilance, que le danger réel précède toujours la perception par le conducteur de son état de fatigue, et que l’éclairage routier n’est pas une solution en soi pour combattre ce phénomène.

Retour en haut