SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Espace & Astronomie

Des ingrédients essentiels à la vie détectés sur la comète Tchouri

On s’en doutait, c’est désormais une certitude : des molécules considérées comme indispensables à l’émergence du vivant se forment sur les comètes.

© ESA/Rosetta/NavCam

Pour obtenir une cellule vivante, il vous faut une poignée d’ingrédients de base. Si les chercheurs ignorent pour l’instant la recette à proprement parler, ils en connaissent toutefois les ingrédients. Il vous faut : de l’eau, du sucre, des lipides — non, ceci n’est pas la recette d’un gâteau —, des nucléotides, des acides aminés et du phosphore. La sonde Rosetta vient de détecter in situ deux de ces composés dans l’atmosphère de Tchourioumov-Guerassimenko, la comète qu’elle suit depuis bientôt deux ans. Les deux éléments en question sont la glycine, le plus simple des acides aminés entrant dans la composition des protéines organiques, et le phosphore, un composé de l’ADN ainsi que de la membrane des cellules. La découverte de la glycine, le seul acide aminé qui peut se former sans eau liquide – sur une comète, l'eau passe directement de l'état de glace à l'état gazeux – vient confirmer ce que les spécialistes en exobiologie soupçonnaient depuis longtemps, sans toutefois en avoir la preuve irréfutable. En 2006 notamment, de la glycine avait déjà été détectée dans les échantillons de comète Wild-2 ramenés sur Terre par la sonde Stardust. Toutefois, la possibilité d’une contamination terrestre n’avait pas pu formellement être écartée. Quant aux études en laboratoire, plusieurs expériences ont déjà permis de montrer que, dans des conditions interstellaires, certaines « briques de la vie » pouvaient apparaître dans les glaces cométaires, notamment certains acides aminés et certains sucres, dont le ribose, une molécule pourtant difficile à synthétiser. Quant à la détection du phosphore, les chercheurs sont plus étonnés et ignorent sous quelle forme, et au sein de quelle molécule, l'atome est présent sur la comète. 

Retour en haut