SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Nature & Environnement

Des singes tailleurs de pierre

Est-ce l’Homme qui fait l’outil ou l’outil qui fait l’Homme ? On ne le sait pas, mais la question se complique avec l’observation de singes capucins du Brésil...

© Nature/M. Haslam et groupe d'archéologie des primates (université d'Oxford)

Les singes capucins du Brésil ont une drôle d’habitude. Ils taillent des pierres pour en extraire des éclats pointus et coupants, mais le travail s’arrête là. Ces éclats de pierre ne sont utilisés, ni pour couper, ni pour trancher quoi que ce soit. C’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la revue Nature en date du 19 octobre 2016 par des chercheurs des universités d'Oxford (Royaume-Uni) et de Sao Paulo (Brésil).

Le fait est surprenant, mais il est surtout déstabilisant pour les paléo-anthropologues qui travaillent sur les outils les plus anciens, car l'étude déduit de l'observation des primates brésiliens que la présence d’éclats coupants sur un site ne signifie pas qu’il y ait eu volonté de fabriquer des outils. Aussi, sans marque d’utilisation sur les éclats observés, aucune certitude qu'ils aient été fabriqués pour être utilisés.

L'innocente manie de ces petits singes remet donc en question l'usage comme outils des éclats de pierre produits par nos lointains ancêtres.

Retour en haut