SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Nature & Environnement

Double système de navigation chez les fourmis

Pour retrouver leur chemin, certaines fourmis comptent sur deux systèmes s'appuyant sur le nombre de pas effectués, et sur le paysage observé durant leur parcours.

Cataglyphis bicolor© Matthias Wittlinger

Comment les fourmis font-elles pour retrouver leur chemin lorsqu’elles se sont éloignées de leur nid ? Une étude récente a démontré que ces insectes possédaient une sorte de compteur interne capable d’évaluer le nombre de pas effectués depuis la sortie de la fourmilière. Il leur suffit ainsi d’effectuer le même nombre de pas, mais dans l’autre sens, pour retrouver leur chemin.

Mais pour Elisabeth Pfeffer et Matthias Wittlinger, de l’université d’Ulm, en Allemagne, un autre processus pourrait être à l’œuvre : à l’instar de nombreux autres insectes, les fourmis pourraient également enregistrer visuellement le mouvement apparent des objets qu’elles croisent sur leur chemin. Un processus connu sous le nom de « flux optique ».

Chez Cataglyphis bicolor, les ouvrières se font transporter par leurs congénères pour rejoindre les nids voisins.

© Matthias Wittlinger

Pour tester leur hypothèse, les chercheurs se sont intéressés à une espèce vivant dans le désert : Cataglyphis bicolor. Ces fourmis ont un comportement très particulier : quand une ouvrière a besoin de rejoindre un nid éloigné, elle se fait transporter par une collègue plus aguerrie. Ce comportement est intéressant, car l’ouvrière n’ayant pas les pattes au sol, son compteur interne est inopérant durant le trajet. 

Pour leur expérience, les chercheurs ont ainsi créé un tunnel entre deux nids. Lorsque deux fourmis s’engagent dans le tunnel, ils les séparent au bout d’une dizaine de mètres. L’ouvrière cherche d’abord son compagnon, en vain, puis fait demi-tour jusqu’à la fourmilière, preuve qu’elle a pu photographier le chemin durant le trajet.

Ce constat semble confirmé lorsque l’on masque les yeux de l’ouvrière durant son trajet : dans l’incapacité de photographier son environnement, et sans son compteur interne, elle ne peut retrouver son nid.

Cataglyphis bicolor avec les yeux partiellement masqués.© Matthias Wittlinger

Pour les chercheurs allemands, deux systèmes de navigations existent donc chez les fourmis : des systèmes indépendants, mais complémentaires, qui permettent à cet insecte de retrouver son nid y compris dans des environnements complexes.

Retour en haut