SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves

Du sang rituel sur des objets du musée du Quai Branly

L"épaisse “patine“ des objets rituels des Dogons et des Bamana du Mali contient du sang et des protéines. Tel est le verdict des techniques d"imagerie chimique à haute résolution auxquelles ont été soumis plusieurs objets du musée du Quai Branly. Les ethnologues savaient que cette patine était constituée de sang d"animaux sacrifiés et de bouillie de mil chez les Dogons. Mais jusqu"à présent aucune étude scientifique n"avait analysé la composition de cette patine.

Source : Analytical Chemistry, novembre 2007

Retour en haut