SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves

El Hierro, l’île verte

Dans l’archipel des Canaries, l’île d'El Hierro est proche de son but : être autonome grâce à une énergie 100 % renouvelable.

© Raphaël Baldos

L’autonomie énergétique est le rêve de bien des pays, et encore plus des îles qui doivent souvent être ravitaillées à grands frais. El Hiero, dans l’archipel des Canaries, vient de franchir un cap dans ce domaine. Pour ne plus dépendre de l’extérieur pour son alimentation électrique, cette île volcanique de 270 km2 s’est équipée depuis 2014 d’une centrale hydroéolienne  – jusqu’à maintenant El Hierro devait se faire approvisionner en fuel par bateau depuis Ténériffe, à 300 km de là. Il y a quelques jours, la centrale a permis d’assurer durant plus de 24 heures l’autonomie énergétique de ses 7000 habitants. L'installation compte 5 éoliennes capables de produire un surplus d'énergie quand il y a du vent. Cet excédent est utilisé pour pomper l’eau de la mer, acheminée dans un premier bassin, puis dans un autre situé à 700 mètres d’altitude. Lorsque le vent tombe, l’eau retenue dans le bassin supérieur est relâchée vers le bassin inférieur en passant par des turbines hydrauliques. Ce principe d’une simplicité remarquable est maintenant opérationnel, et l’île envisage d’être à terme totalement autonome. En outre, la centrale assure aussi le fonctionnement des usines de dessalement d’eau de mer. 

Retrouvez notre enquête : El Hierro, île 100 % renouvelable

Retour en haut