SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Biologie & Santé Innovation & Technologie

Evatar, le cycle menstruel in vitro

Un dispositif aux composants biologiques et électroniques capable de mimer le cycle menstruel, c'est ce que sont parvenus à fabriquer des chercheurs américains.

Le fluide bleu permet de nourrir les tissus et de transporter les hormones.

De la taille d’un livre de poche, une machine reproduisant le cycle menstruel vient d’être mise au point par une équipe de la Northwestern University, à Chicago. Ce dispositif, décrit dans la revue Nature du 28 mars, mêle tissus humains et pompes électroniques. Dans chaque compartiment en plastique se trouve un « organe », relié aux autres par un liquide nourrissant : trompes, utérus, col, foie (qui délivre les hormones) et ovaires sains issus de souris. L’ensemble mime le cycle menstruel et libère un œuf au bout de 28 jours. 

Ce modèle, appelé Evatar (mot-valise d’Ève et avatar), permettra d’aborder d’une nouvelle manière les recherches sur le cancer de l’utérus et de tester les dispositifs contraceptifs et les traitements contre l’infertilité avant leur administration. Son équivalent masculin, Adatar, est déjà en cours d’élaboration. À l’avenir, les chercheurs prévoient même de lier ce système reproductif à un « cerveau » et aux avatars d’autres organes. 

Retour en haut