SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Nature & Environnement

Excès de vitesse pour la langue du caméléon

Ce n'est pas la première fois que la langue du caméléon retient l'attention des chercheurs. Mais une nouvelle étude, réalisée à l'aide d'une caméra ultrarapide, montre que sa vitesse et sa réactivité ont été très largement sous-estimées.

© Christopher V. Anderson

Le caméléon possède des facultés étonnantes. Une couleur changeante, des yeux mobiles indépendants, et une langue protractile lui permettant d’attraper ses proies à distance. C’est cette dernière caractéristique qui a intéressé le biologiste Christopher Anderson, de l’université Brown aux États-Unis.

La langue du caméléon est remarquable par sa taille, qui peut dépasser la longueur du corps de l’animal, mais aussi par sa rapidité. Et pour éprouver ses performances, le chercheur a mis au point un dispositif permettant de filmer à 3 000 images par seconde une vingtaine d’espèces en action.

© Christopher V. Anderson

À cet exercice, les caméléons les plus performants se sont révélé être les plus petits. Chez ces derniers, l’accélération atteint jusqu’à 264 fois celui de l’accélération due à la gravité. Concrètement, la langue peut atteindre la vitesse de 100 km/h en moins d’un centième de seconde ! Il faut ainsi moins de 20 millisecondes à l’animal pour se saisir d’une proie.

Pour parvenir à une telle rapidité, la puissance du muscle ne fait pas tout. Le caméléon compresse sa langue avant d’attaquer, emmagasinant ainsi une grande quantité d’énergie sous forme élastique. Il n’en demeure pas moins que, toutes proportions gardées, la langue du caméléon est le muscle le plus performant et le plus rapide de tous les vertébrés.

Retour en haut