SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Exploit : Near s’est posé sur Eros

La sonde interplanétaire Near-Shoemaker de la Nasa s'est posée le 12 février 2001 sur l'astéroïde Eros après avoir tourné pendant un an autour. La sonde a fourni des millions de données sur ce témoin de la création du système solaire.

Une vue très détaillée de l’astéroïde Eros © Nasa/JHUAPL

La sonde Near-Shoemaker a quitté la Terre en 1996 pour aller à la rencontre de l’astéroïde Eros, un «caillou» qui se promène à 300 millions de kilomètres de la Terre, quelque part entre l’orbite de la Terre et celle de Mars : un rocher de 34 km de long sur 11 de large, une « île déserte » à la dérive dans l’espace.

Après un premier rendez-vous manqué début 1999 dû à une défaillance de l’un de ses moteurs, les ingénieurs ont attendu février 2000 avant de pouvoir satelliser la sonde autour d’Eros.

Depuis, la sonde tournait inlassablement autour de l’astéroïde et s’en est rapproché à plusieurs reprises. L’astéroïde a été photographié sous tous les angles, ce qui était déjà un succès pour cette sonde du programme « Discovery » fabriquée selon la devise de Daniel Goldin, l’administrateur de la Nasa, « faster, better, cheaper », plus vite, mieux, moins cher, devise fortement discutée depuis l’échec récent de deux sondes martiennes perdues corps et biens.

Une chute contrôlée...

Les images de la descente vers la surface d'Eros le 12 février 2001 : 1150 m, 700 m, 250 m, 120 m... © Nasa/JHUAPL

Les ingénieurs de la Nasa ont décidé de finir en beauté en programmant une descente jusqu’à la surface de l’astéroïde, pour obtenir des images encore plus précises (10 centimètres de résolution) et même de s’y poser.

L’exploit a eu lieu le 12 février, le contact avec la sonde n’a pas été perdu, sa mission ayant même été prolongée de quelques jours. C’est la première fois qu’un objet spatial se pose sur un corps céleste aussi petit.

Liens externes

Retour en haut