SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Archéologie & Paléontologie

La grotte Chauvet occupée depuis 37 000 ans

De nouvelles analyses confirment les précédentes estimations.

Des ours de plus de 30 000 ans dessinés à l'ocre sur les parois de la grotte Chauvet-Pont d'Arc en Ardèche.© Jean-Michel Geneste, Ministère de la Culture et de la Communication.

Encore récemment, la datation des peintures pariétales de la grotte Chauvet-Pont d’Arc en Ardèche prêtait à controverses. Mais de nouvelles mesures réalisées par des archéologues français, allemands et néerlandais viennent confirmer, de manière encore plus précise, les datations physiques antérieures. Les œuvres ont plus de 30 000 ans, c’est-à-dire 10 000 de plus que ce que les experts en art pariétal avaient estimé d’après le style des dessins. Pour obtenir ces résultats, les archéologues ont réétudié des datations au radiocarbone effectuées au cours des quinze dernières années. 250 échantillons de morceaux de charbon de bois prélevés sur le sol de la grotte, des prélèvements sur les marques et dessins pariétaux et des morceaux d’ossements d’ours ont été analysés. Les scientifiques ont ensuite intégré les données dans un modèle statistique afin de reconstituer l’histoire de l’occupation de la grotte par les hommes et les animaux. Leur conclusion : les hommes l’auraient fréquentée pendant une première période, il y a 37 000 à 33 500 ans, puis encore une fois, il y a 31 000 à 28 000 ans.

Source : PNAS, 11 avril 2016

Retour en haut