SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Homme & Société

La recette du sourire ravageur

Quels sourires fonctionnent le mieux ? Qu’il soit sincère ou non, il existe bien une science du sourire, révélant les paramètres optimaux pour le réussir à tous les coups. Des chercheurs américains viennent de montrer qu’en qualité de sourire, « le plus n’est pas synonyme du mieux ».

© PIXNIO

Le sourire peut tout à la fois être bienveillant, malicieux, hypocrite ou séducteur… C’est dans le but de comprendre la perception des émotions et des expressions faciales qu’une équipe américaine a cherché à savoir quel était le sourire le plus « efficace ». Les résultats sont parus dans Plos le 28 juin.

Pour mener leur étude, les chercheurs ont eu recours à des visages virtuels capables de reproduire différentes caractéristiques du sourire : son angle, son étendue, sa symétrie ou encore l’exposition des dents.

Définitions des paramètres spatiaux utilisés dans l'étude. L'angle de la bouche est l'angle entre les lignes verte et bleue. L'étendue du sourire est la longueur de la ligne verte. Le "spectacle dentaire" est la distance entre les lèvres inférieure et supérieure.© Helwig et al (2017)

Face à ces sourires de synthèse, près de 800 participants ont exprimé leur ressenti en utilisant différents qualificatifs : l’efficacité, la sincérité, l’intention émotionnelle, le charme ou encore l’authenticité…

On s’en serait douté, les résultats montrent que les plus grands sourires ne sont pas forcément les plus efficaces. En effet, le succès d’un bon sourire réside surtout dans le bon équilibre entre l’exposition des dents, l’angle de la bouche et son étendue. Quelques conseils : un petit sourire sera plus efficace si on ne voit pas vos dents. En revanche, un large sourire sera mieux accueilli si vos dents sont visibles.    

Retour en haut