SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Homme & Société

Le bruit : nuisance n°1

Le 6 octobre 2003, Roselyne Bachelot, ministre de l'écologie, a rendu public son plan de lutte contre le bruit. Principales cibles : les compagnies aériennes et les deux-roues à moteur.

Une préoccupation de citadins

Selon les résultats fournis par l’INSEE en 2002, le bruit est la nuisance la plus citée par les ménages vivant dans les grandes villes.

Exemple de carte du bruit dans le sud du Xe arrondissement de Paris L’échelle est graduée en décibels (dB), une unité conçue en fonction de l’audition humaine : une augmentation de 3 dB correspond à un bruit 2 fois plus intense pour l’oreille. © Mairie de Paris

En moyenne, il gêne 51 % des français, quelle que soit leur zone d’habitation. Et pour les deux tiers d’entre eux, le bruit désagréable qu’ils citent en priorité est celui de la circulation automobile.

Selon une directive européenne, les agglomérations de plus de 250 000 habitants devront d'ici 2007 développer des cartographies en trois dimensions des nuisances sonores constatées sur leur territoire.

La Mairie de Paris a déjà fait un premier pas dans cette direction en publiant sur son site web des cartes par arrondissement, qui prennent en compte actuellement le bruit routier moyen et devraient dans le futur s’affiner grâce à des mesures plus précises.

La perception du bruit par les Français

Selon les données publiées par l’IFEN (Institut français de l’environnement ) en août 2003, 69 % des habitants de l’agglomération parisienne se disent gênés par le bruit, contre seulement 36 % des Français qui vivent dans des communes de moins de 2 000 habitants.

Lors de l’enquête de l’IFEN, la question suivante a été posée :

- Parmi les bruits suivants, lequel est celui auquel vous êtes le plus exposé : le bruit des chantiers, le bruit de la circulation automobile, le bruit de la circulation des deux roues, le bruit des trains, le bruit de vos voisins, le bruit dans votre vie professionnelle, le bruit des avions ?

Pour les Français qui se disent gênés par le bruit (51 %), les nuisances citées en premier sont :
1) la circulation automobile : 66 %
2) la circulation des deux roues : 45 %
3) les nuisances du voisinage : 21 %
4) le bruit des avions : 17 %

La circulation automobile est ressentie comme une gêne par 72 % des habitants de l’agglomération parisienne et par 57 % des ruraux.

Les nouvelles mesures

Le sonomètre est l'instrument de mesure du bruit Un policier municipal mesure le bruit émit par un scooter à l'aide d'un sonomètre, le 6 octobre 2003 à Melun © Mehdi Fedouach / AFP Photo

Elles comportent un volet répressif, principalement dirigé vers les usagers de deux roues à moteurs. La parution d'un décret est prévue avant la fin de l'année, pour permettre de saisir et détruire les systèmes d'échappement dont le niveau sonore est supérieur aux normes. Jusqu'alors, les contrevenants ne risquaient qu'une amende.

Les nuisances créées par la circulation automobile et ferroviaire doivent aussi être atténuées par un plan de rénovation portant sur 50 000 logements, qui prévoit la construction d'écrans anti-bruit et des améliorations sur la qualité des chaussées, des rails et du matériel roulant.

Les compagnies aériennes seront imposées plus lourdement, en fonction du trafic qu'elles génèrent dans les aéroports. Le montant annuel de la taxe ainsi perçue devrait passer de 17 à 55 millions d'euros. Cette somme doit financer l'isolation phonique de logements riverains des aéroports. 8800 pourraient ainsi être aidés contre 3 000 auparavant.

Les cantines et les crèches devraient elles aussi subir des rénovations destinées à améliorer le confort phonique des enfants, ainsi que certains locaux sportifs à l'usage des lycéens et collégiens. En tout, ce projet prévoit de traiter 2 250 lieux en cinq ans.

Citées par un Français sur cinq, les nuisances causées par le voisinage pourront désormais relever de l'action des juges de proximité qui disposeront d'un nouvel arsenal de sanctions à appliquer.
Derniers volets, l'éducation sera prise en charge par un programme mené en direction des jeunes, des élus et du grand public et la recherche se verra allouer un budget de 5,6 millions d'euros.

Mais quel bruit ?

<video controls="controls">

Votre navigateur ne supporte pas la balise VIDEO.

</video> “Les sons de la ville“, un reportage de Jacques Bigot (10') - 1993 Une expérience inédite de maîtrise des décibels dans un laboratoire à Nantes. A voir, mais aussi à écouter en stéréo. © CSI / Science Actualités

Si l’intensité du bruit est le paramètre le plus souvent mesuré, ce n’est pourtant pas sa seule caractéristique à prendre en compte. Il est toutefois beaucoup plus complexe de décrire la qualité d’un bruit que de mesurer son niveau.

Le reportage « les sons de la ville » propose de suivre le travail d’un chercheur qui a étudié les ambiances sonores de Nantes.

Liens externes

Retour en haut