SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Innovation & Technologie Homme & Société

Le génie de Rembrandt ressuscité par l’informatique

Tremblez, faussaires ! Une équipe d’informaticiens, d’ingénieurs et d’historiens de l’art vient de peindre un Rembrandt inédit plus vrai que nature. Le projet « The Next Rembrandt » de Microsoft utilise statistiques et algorithmes pour reproduire le génie du maître avec une imprimante 3D.

© The Next Rembrandt

347 ans après la mort du peintre, voilà qu’un tableau inédit de Rembrandt est dévoilé à Amsterdam. La nouvelle œuvre n’est pas signée par l’artiste, mais par une imprimante 3D. Dans le cadre de son projet intitulé « The Next Rembrandt », Microsoft a réalisé une peinture dans le plus pur style du Néerlandais. Pour parvenir à ce résultat, des informaticiens, des ingénieurs et des historiens de l’art ont travaillé de concert pour transmettre, via une intelligence artificielle, le coup de pinceau de l’artiste à une machine.

La réalisation du tableau s’est déroulée en plusieurs étapes – plagier Rembrandt nécessite du temps et de l’ingéniosité. Pour choisir le sujet à peindre, l’équipe a d’abord scanné et analysé 346 toiles. Au terme d’une analyse statistique, un modèle-type de Rembrandt a été défini : un homme caucasien, de 30 à 40 ans, et qui porte un chapeau. Pour les détails, une autre analyse s’est concentrée sur la forme du nez, des yeux, ou encore l’écartement entre les différentes parties du visage. En combinant toutes ces informations, et en utilisant le deep learning, un algorithme a pu générer un portrait typique. Mais le travail ne s’est pas arrêté là. Rembrandt est connu pour ses effets de reliefs sur la toile. Il a donc fallu reconstituer les aspérités de la peinture sur son support et obtenir les effets les plus réalistes possible. Comme le peintre, l’imprimante 3D a donc superposé les couches d’encre. En tout, treize épaisseurs ont été nécessaires pour obtenir une toile de 148 millions de pixels.

À quand votre propre portrait façon Rembrandt ou même Van Gogh ? Grâce au projet « deep art » de l’université de Tübingen, c’est déjà possible. À partir d’une photo, le site Internet du projet propose de générer une toile de maître à votre image, en utilisant, là aussi, des algorithmes. 

Retour en haut