SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Homme & Société

Le manuscrit de Voynich : un canular ?

Daté du XVe siècle, le manuscrit de Voynich a été rédigé par un auteur anonyme dans une langue inconnue. S’agit-il d’un texte codé, d’une langue exotique, ou d’un très ancien canular ? Une publication récente penche pour cette dernière hypothèse.

Le manuscrit de Voynich est un livre manuscrit et illustré anonyme, rédigé à partir d'un alphabet à ce jour non déchiffré.

Découvert en 1912 par Wilfrid Voynich dans une communauté jésuite en Italie, ce manuscrit illustré de 234 pages a fait couler beaucoup d’encre : daté du XVe siècle, le document est anonyme et l’écriture et la langue dans lesquelles il a été rédigé sont inconnues. Depuis un siècle, les scientifiques tentent d’en percer les mystères : les spécialistes en cryptologie recherchent un code, des linguistes tentent d’identifier des filiations avec des langues connues, tous scrutent l'agencement et la récurrence des mots, des syllabes, des lettres, pour y trouver un sens.

Gordon Rugg, professeur d’informatique à l’université de Keele au Royaume-Uni, a passé plus de dix ans à étudier le document. Il vient de démontrer qu’en suivant une grille et une méthode assez simple, il était possible d’inventer de toutes pièces au XVe siècle, sans les outils modernes d’aujourd’hui, une langue complexe capable de leurrer les meilleurs spécialistes. Son article a été publié en septembre dans la revue Cryptologia.

Retour en haut