SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Biologie & Santé

Le microbiote affecté par un contaminant alimentaire

Le déoxynivalénol (DON) ou vomitoxine est un contaminant alimentaire connu pour provoquer des nausées. Cette molécule, naturellement produite par des champignons parasites du genre Fusarium, est détectée dans plus de la moitié des stocks de céréales en Europe. Or le DON pourrait aggraver les risques de cancer colorectal en exacerbant l’activité mutagène de certaines bactéries présentes dans notre flore intestinale ; il pourrait même provoquer des malformations fœtales. Pour réduire l’exposition au DON, il faudrait améliorer l’emploi de fongicides et la rotation des cultures. Les auteurs de l’article paru dans la revue mBio du 14 mars 2017 soulignent par ailleurs que leur découverte invite à développer les recherches sur les liens entre contaminants alimentaires et microbiote dans la carcinogenèse intestinale. 

Retour en haut