SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Archéologie & Paléontologie

Le mystère de l’origine du meilleur ami de l’Homme enfin levé ?

Les chiens primitifs, issus de la domestication de loups sauvages, seraient apparus non pas une, mais deux fois, lors de deux évènements distincts.

Crâne et mandibule de chien provenant du site néolithique de Bercy (Paris, ca. 4000 av. J.-C.)© J.-C. Domenech Musée de l'Homme

Où et quand les chiens primitifs sont-ils apparus ? Ces questions taraudent la communauté scientifique depuis longtemps. Des résultats obtenus par une équipe de recherche internationale et publiés dans Science pourraient bien mettre fin à cette interrogation. En s’appuyant sur des indices archéologiques et en comparant l’ADN de 60 chiens préhistoriques avec celui de centaines de chiens modernes, les chercheurs en sont arrivés à la conclusion que le meilleur ami de l’Homme était apparu lors de deux évènements distincts : en Europe de l’Ouest il y a 15 000 ans, puis dans l’est de l’Asie il y a 12 500 ans. Ainsi, nos amis canins seraient issus de deux populations de loups sauvages différentes dont certains individus auraient été progressivement domestiqués. Par la suite, suivant les migrations humaines, les chiens orientaux seraient arrivés en Europe où ils auraient en partie remplacé la population autochtone. Certaines races comme le chien de traineau du Groenland et le husky sibérien sont le résultat d’un mélange entre les deux lignées.

Retour en haut