SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Archéologie & Paléontologie

Le plus vieil ADN humain jamais décodé

Le plus vieux génome d’Homo sapiens a été décodé. Prélevé sur un fémur vieux de 45 000 ans retrouvé en Sibérie, l’ADN révèle 2 % de gènes néandertaliens. Ces proportions ont déjà été retrouvées chez les hommes actuels, c’est d’ailleurs ce qui a confirmé le croisement des deux espèces. Mais la taille importante des gènes fossiles a permis de dater précisément le début du phénomène : l'homme moderne et celui de Neandertal se sont « mélangés » entre moins 58 000 et moins 52 000 ans. 

Source : Nature, 23 octobre 2014

Retour en haut