SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Archéologie & Paléontologie

Le plus vieux récif corallien

Le plus vieux récif corallien fossilisé jamais découvert vient d’être mis au jour par une équipe de paléontologues dans le désert du sud de la Namibie. Il date d’environ 550 millions d’années ce qui remet en question la période supposée de la formation des premiers récifs.


Récif de cloudina (métazoaires) dans un désert du sud de la Namibie © Fred Bowyer

On considérait jusqu’à présent que les premiers récifs coralliens constitués de métazoaires, c’est-à-dire d’animaux constitués de plusieurs cellules, étaient apparus il y a 530 millions d’années.

Or, au beau milieu d’un désert du sud de la Namibie, une équipe de paléontologues, dont l’article est paru dans Science le 27 juin 2014, vient de mettre au jour un récif fossilisé de... 548 millions d’années. 530, 548… et alors ?! ça ne fait jamais que 18 millions d’années : une broutille à l’échelle de l’évolution.

Et pourtant, ces 18 millions d’années font toute la différence. Car entre ces deux dates, la Terre a connu ce que l’on nomme « l’explosion cambrienne » : un épisode fulgurant, remontant à 540 millions d’années environ, au cours duquel sont apparues la plupart des grandes lignées animales encore présentes aujourd’hui. Pour beaucoup de chercheurs, la capacité des métazoaires marins à fabriquer un squelette, et donc à former un récif, serait une adaptation pour résister à cette explosion cambrienne et se défendre contre leurs prédateurs.

Or, cette nouvelle découverte vient tout remettre en cause : elle implique que les métazoaires construisaient déjà des récifs avant l’explosion du Cambrien. Elle suggère du coup que, plusieurs millions d’années avant cette nouvelle ère, les métazoaires marins devaient déjà lutter contre une prédation et une concurrence en pleine croissance.

Retour en haut