SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Archéologie & Paléontologie

Le plus vieux vertébré à mâchoire

Une pièce manquante de l'arbre évolutif des vertébrés à mâchoire vient de dévoiler ses mystères. Le fossile d'un poisson primitif découvert en Chine met fin à un long débat concernant l'apparition de l'os chez ces premiers vertébrés.

Un placoderme long de 20 cm L'Entelognathus primordialis découvert en Chine serait l'ancêtre des vertébrés à mâchoire. Ce nouveau spécimen de placoderme mesure 20 cm de long. © Brian Cho

L'ancêtre des vertébrés à mâchoire est une sorte de poisson du groupe des placodermes, avec une tête articulée, un thorax recouvert d’une étrange armure et une dentition impressionnante qui lui permettait de broyer ses proies. Ces animaux, connus depuis le 19 ème siècle, ont disparu mystérieusement de la surface de la terre il y a 360 millions d’années. Le spécimen chinois Entelognathus primordialis, présenté dans la revue Nature ce jeudi 26 septembre, est « la découverte extraordinaire » que les spécialistes des premiers vertébrés espéraient : « une pièce nouvelle de l’histoire des vertébrés à mâchoire {…} comme l’Archéoptéryx l’a été pour les oiseaux », explique Philippe Janvier du Muséum d’histoire naturelle de Paris et également directeur de recherche au CNRS. La grande nouveauté : l’ancêtre des poissons et des tétrapodes (mammifères, reptiles, oiseaux, amphibiens) possédait un squelette osseux très développé et non constitué de petites écailles cartilagineuses contrairement à ce que beaucoup de paléontologues imaginaient.

Un ancêtre osseux ou cartilagineux?

Retour en haut