SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Nature & Environnement

Les biches à l’épreuve des balles

Le suivi de biches sur plusieurs années a révélé des modifications dans leur comportement : en vieillissant, elles se dissimulent mieux des chasseurs.

© Diego Torres

Plus sages, plus discrètes et préférant les endroits inaccessibles, les biches du Sud canadien (Cervus elaphus) développent des aptitudes les mettant à l'abri des chasseurs. Ces comportements ont été observés par l’écologiste Henrik Thurfjell de l’université d’Alberta, au Canada. Son équipe et lui ont suivi 49 femelles pendant six ans grâce à des traceurs GPS et ont constaté que les jeunes biches, plus audacieuses, se faisaient aisément prendre pour cibles par les chasseurs. C’est seulement à partir de l'âge de quatre ans qu’elles commencent à agir comme leurs aînées, en réduisant leurs déplacements lors des saisons de chasse.

Mieux : leur comportement varie selon l’arme utilisée par le pourchassant. Lors de la saison de la chasse à l’arc, les biches restent dans des terrains difficiles d’accès, le plus souvent les zones rocailleuses, empêchant le chasseur de se rapprocher de sa proie. Lors de la saison de la chasse au fusil, elles se maintiennent prudemment loin des routes, s’enfonçant dans la forêt dense. À partir de neuf ans, ces biches, « immunisées » contre la chasse, coulent des jours heureux jusqu'à l’âge de 20 ans. 

Retour en haut