SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Enquêtes
Homme & Société

Les députés français : une population méconnue…

Un homme de plus de cinquante ans, fortement diplômé, issu des catégories professionnelles supérieures et cumulant plusieurs mandats… tel est le profil type du député français établi par une étude de deux chercheurs du CNRS. Plus qu'un problème de représentativité de la société française, ce profil trahit une professionnalisation de la vie politique qui n'est pas sans poser quelques questions.

L'Assemblée nationale : 577 députés bien mal connus. © AFP

Comment expliquer que les députés français soient aussi mal connus ? La dernière étude systématique les concernant date de 1973 et le dernier ouvrage d'ampleur remonte au début des années 80. « Ces dernières années, on est allé chercher le politique ailleurs que dans les institutions, explique Olivier Costa du laboratoire Spirit* de l'Institut d'études politiques de Bordeaux. Beaucoup de gens se sont intéressés aux mouvements de chômeurs, aux mouvements associatifs, aux formes de contestations non structurées… on finit par voir de la politique partout sauf au Parlement. »

C'est pour corriger ce défaut de connaissance qu'Olivier Costa et son collègue Éric Kerrouche se sont lancés dans le projet Depastra, une étude comparative « des profils et comportements des députés français à l'Assemblée nationale et au Parlement européen ». Les premiers résultats de ce travail – consacré aux 577 députés élus lors des législatives de 2002 – font l'objet d'un livre disponible en librairie depuis le 7 juin**.

* Science Politique Relations Internationales Territoire. ** Qui sont les Français ? Enquête sur des élites inconnues. Olivier Costa et Éric Kerrouche. Collection Nouveaux Débats, 11, 216 p., 12 €, ISBN 978-2-7246-1030-7 - code SODIS 954 911.7

Un protocole original

Pas facile d'étudier cette frange de la population… Et pour l'appréhender sous toutes ses facettes, les deux chercheurs ont mis au point un protocole particulièrement rigoureux – grilles d'enquêtes, questionnaires, etc. – qui doit d'ailleurs servir d'étalon pour de prochaines études menées dans les autres pays européens, et qui permettra dès lors de procéder à un comparatif poussé entre les différents parlements.

Retour en haut