SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Nouvelle hypothèse sur l'origine des anneaux de Saturne

Selon un chercheur américain, les anneaux de Saturne proviendraient de la dislocation d'une grosse lune.

Saturne vue par la sonde Cassini © Nasa

Saturne est par essence la planète aux anneaux, même si les autres planètes géantes sont aussi accompagnées d'anneaux. Depuis leur découverte au XVIIe siècle, ces anneaux sont une énigme. Comment se sont-ils formés ? Pourquoi sont-ils composés essentiellement de glace ? Un chercheur américain, Robin Canup, du Southwest Research Institute de Boulder (Colorado) pense avoir trouvé les réponses.

Selon l'article qu'il a publié dans la revue britannique Nature le 16 décembre 2010, ces anneaux seraient ce qui reste d'une ancienne grosse lune de Saturne, qui se serait disloquée sous l'effet des forces de marée de la planète géante. Jusqu'à présent, on pensait que les anneaux étaient dus à la destruction d'un ou plusieurs petits satellites, mais cela ne correspondait pas à la composition des anneaux, à 99% constitués de glace d'eau. Selon Robin Canup, un gros satellite d'environ 5000 km de diamètre aurait été littéralement « épluché » par les forces de marée. Ses couches extérieures, composées de glace, seraient restées en orbite autour de Saturne, alors que le noyau du satellite se serait désintégré dans l'atmosphère de Saturne. Les débris glacés auraient rapidement formés les petits satellites de glace et les anneaux de Saturne. Cette hypothèse demande néanmoins à être vérifiée. La sonde Cassini en orbite autour de Saturne depuis 2004 doit mesurer très précisément la composition des anneaux pour déterminer depuis quand ils existent, ce qui permettra peut-être de confirmer l'hypothèse de Robin Canup.

Retour en haut