SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Nature & Environnement

Les tortues marines en voie de réapparition

Six des sept espèces de tortues marines recensées sont considérées comme menacées ou en voie de disparition. Mais les efforts de protection menés depuis plusieurs décennies portent aujourd’hui leurs fruits : les populations de tortues recommencent à croître.

© Antonios D. Mazaris

Une étude publiée cette semaine dans Science Advances montre cependant que les efforts de protection conduit depuis plusieurs décennies portent leurs fruits : en de nombreux endroits de la planète, les populations de tortues sont en augmentation.

Il existe 7 espèces de tortues marines dont 6 figurent sur la liste rouge des espèces menacées. Depuis plusieurs décennies, des efforts ont été menés pour sauvegarder ces populations avec toute une série de mesures comme la protection des femelles et des œufs sur les sites de pontes, l’extinction des lumières lorsque les œufs éclosent et que les petits gagnent la mer, l’évolution des normes concernant les filets de pêche et les hameçons, ou encore l’interdiction du commerce de ces tortues.

Des efforts qui ont débuté en certains endroits à la fin des années 1950, et qui se sont généralisés et intensifiés partout dans le monde depuis 10 ans. Comme ces tortues sont des espèces migratrices, il n’est pas facile d’estimer avec certitude leur nombre, d’autant que les femelles ne pondent pas chaque année. En croisant des estimations globales et locales, des biologistes de l’université de Thessaloniki sont arrivés à dresser un tableau assez exhaustif et leur constat est plutôt positif.

Sur 17 régions fréquentées par ces tortues, 12 connaissent une croissance des populations symbolisée en vert sur cette carte. Du côté des Caraïbes et de l’Atlantique, les populations de tortues luth, de tortues caouannes, de tortues vertes et de tortues de Kemp sont à la hausse. De même qu’en méditerranée et au large de l’Afrique. 5 zones restent toutefois problématiques avec une diminution des populations, principalement celle des tortues luth du Pacifique.

L’autre constat optimiste des chercheurs est que même là où les populations de tortues sont en petit nombre, elles conservent leur capacité à se multiplier.

Retour en haut