SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Archéologie & Paléontologie

L’étrange mâchoire d’Atopodentatus

Atopodentatus, un reptile marin découvert il y a deux ans en Chine, était finalement un herbivore affublé d’une mâchoire en forme de marteau.

Le premier fossile Atopodentatus unicus

Il n’est pas toujours facile de reconstituer la forme d’un fossile. La preuve ce fossile marin découvert il y a deux ans en Chine : à l’époque les paléontologues ont pensé avoir affaire à un carnivore équipé d’un bec, un appendice idéal pour retourner le sable et trouver ses proies.

Depuis, deux nouveaux spécimens ont été mis au jour et les paléontologues viennent de revoir leur copie. Atopodentatus unicus, c’est son nom, était en fait un reptile marin herbivore affublé d’une bouche en forme de marteau qui cumulait les fonctions de l’aspirateur et de la tondeuse à gazon.

La nouvelle tête d'Atopodentatus unicus© Nick Frazer/National Museums Scotland

Sur le devant de la mâchoire, des dents suffisamment fortes permettaient de cisailler les algues et autres végétaux marins, tandis que derrière, des petites dents servaient à filtrer l’eau. Cet animal qui mesurait entre 2 et 3 mètres de long et qui vécut il y a 244 millions d’années est le plus ancien reptile marin herbivore connu.

© Y. Chen, © IVPP

La forme étrange de l’animal ne permet pas encore de situer précisément son emplacement dans la grande famille des reptiles. En revanche, cette mâchoire hyper spécialisée montre que les espèces marines, détruites à 95 % lors de l’extinction massive du Permien-Trias il y a environ 250 millions d’années, ont évolué rapidement après cette extinction.

Retour en haut