SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves

L"homme de Flores, nain pour survivre

Selon une nouvelle étude, les Homo floresiensis qui auraient vécu sur l"île de Flores en Indonésie il y a encore 18.000 ans, auraient été victimes du phénomène de “nanisme insulaire“ : des réserves de nourriture restreintes favorisant les individus de petite taille. Il ne s"agirait donc pas d"individus malades ayant des problèmes de croissance comme cela avait été suggéré par certains chercheurs.

Source : Biology Letters, Royal Society britannique

Retour en haut