SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves

L’ouragan Matthew poursuit sa route dévastatrice

Après les Caraïbes, l’ouragan frappe la côte sud-est des États-Unis.

Animation (Nasa) reconstituant le parcours de l'ouragan Matthew grâce à des données et des images satellitaires. L’œil est sur Haïti le 4 octobre puis l’ouragan poursuit sa route et s’approche des côtes de la Floride le 6 octobre. Matthew développe des « murs d’œil » concentriques autour de l’œil même, ce qui est commun dans les ouragans intenses. Ils se traduisent par de très fortes pluies et des vents violents, localisés dans les régions jouxtant celles situées dans l’œil de l’ouragan.

Le 7 octobre, c’est au tour de la Floride, de la Géorgie et de la Caroline du Sud de faire face à l’ouragan Matthew. Placé en catégorie 4 puis 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson (qui en compte 5), il reste extrêmement dangereux. Avec des vents pouvant atteindre 240 km/heure, « c’est le plus puissant ouragan touchant cette zone depuis des décennies », prévient le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC). Il a dévasté les Caraïbes durant les trois jours précédents. La République dominicaine, Cuba et les Bahamas ont subi d’importants dégâts matériels. Mais c’est Haïti, toujours affaibli par le séisme de 2010, qui a été le plus touché. Plus de 478 morts ont été recensés lors du dernier bilan officiel.

Source : National Hurricane Center (NHC), 7 octobre 2016

Retour en haut