SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Lunar Mission One : un voyage sur la Lune financé par les internautes

Un consortium scientifique anglais cherche à réunir 800 000 euros sur Internet pour financer une mission sur la Lune. Les contributions sont ouvertes jusqu’au 17 décembre.

Les plateformes de financement sur Internet sont en plein essor et nombreux sont ceux qui y ont recours pour tenter de financer leur projet : un restaurant sans gluten, une machine à faire des gaufres en forme de clavier ou le premier (et peut-être dernier ?) album d’une illustre inconnue… Depuis le 17 novembre, la plateforme kickstarter est mise à contribution pour un projet encore plus ambitieux : une mission scientifique sur la Lune.

Appelé « Lunar Mission One », le projet est proposé par un consortium anglais dans lequel sont représentés l’University College de Londres, la société RAL Space (partenaire de nombreux projets de l’Esa et de la Nasa). Le projet a reçu également l’approbation de scientifiques et de ministres de renom outre-Manche. Bref, cette Lunar Mission n’est pas un canular.

L’objectif est d’envoyer un robot creuser à 100 mètres de profondeur au pôle nord de la Lune, une zone encore inexplorée par l’Homme. Les données géologiques récoltées par cette mission pourraient apporter un nouvel éclairage sur l’histoire de notre satellite.

La mission est prévue pour 2024, et le coût total du projet est évalué à 800 millions d’euros. Mais pour l’instant, les porteurs du projet cherchent à réunir 800 000 euros, pour financer la première phase de leurs recherches.

Les contributions proposées aux internautes s’échelonnent entre 3 livres et 5000 livres sterling. En échange de leurs dons, ceux qui ont contribué à hauteur de 60 livres ou plus pourront choisir un fichier qui sera déposé sur la Lune : une chanson, une photo… Le tout sera enserré dans une capsule et enfoui par le robot dans le sol lunaire.

Aujourd’hui, les chercheurs ont déjà collecté deux tiers des fonds nécessaires grâce à plus de 4900 internautes.

Retour en haut