SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Enquêtes
Nature & Environnement

Nord / Sud : la fracture énergétique

Le défaut d'accès à l'énergie reste un gros handicap pour les pays en développement. Le sujet est inscrit à l'agenda du premier forum mondial du développement durable, qui se tiendra fin novembre 2003 à Paris. Des amorces de solution sortiront-elles de cette rencontre ?

La course effrénée à l’énergie

La consommation mondiale d’énergie ne cesse de grimper, dopée par l’augmentation de la population et la croissance économique.

Dans les pays industrialisés, la consommation augmente moins vite depuis les chocs pétroliers des années 70, tandis que les pays en développement connaissent une croissance importante liée à leur développement économique.

En moins de vingt ans, leur part dans la demande énergétique mondiale est passée de 13 % à 30 %. A l’inverse, les pays de l’ancien bloc soviétique, en pleine crise économique, ont vu leur demande s’effondrer d’un tiers dans les années 90.

Un écart croissant entre riches et pauvres

Pour de nombreux habitants de la planète, la biomasse (bois et déchets organiques) est la seule source d’énergie.

En Afrique, la consommation d’énergie par habitant n’a quasiment pas augmenté dans les années 90, elle représente moins de 10 % de celle d’un habitant d’Amérique du Nord.

<video controls="controls">

Votre navigateur ne supporte pas la balise VIDEO.

</video> “400 000 watts pour Nioro-du-Sahel“, un film de Christian Lallier (12'27) - 1997 Peut-on encore vivre sans électricité aujourd’hui ?
Une ville à l’écart des grandes voies du Mali, Nioro-du-Sahel, tente de se doter d’un réseau électrique. A travers cet extrait de film, il s’agit d’observer les processus techniques et sociaux qui sont à l’œuvre dans une telle opération.
© CSI

Pour l’électricité, l’écart est encore plus grand : la consommation électrique moyenne dans les pays industrialisés est cent fois plus élevée que dans les pays pauvres. Par ailleurs deux milliards de personnes, soit le tiers de la population mondiale, n’ont pas accès à l’électricité.

Pour les pays pauvres, le problème n’est donc pas de maîtriser la consommation, comme dans les pays riches, mais d’assurer à tous un accès minimum à l’énergie.

Liens externes

Retour en haut