SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Innovation & Technologie

Quand le tatouage devient interactif

Des chercheurs ont transformé la peau en surface interactive grâce à un tatouage électronique. Ce dispositif pourrait bien devenir la norme pour commander nos téléphones portables, dans un futur proche.

Du clavier aux écrans tactiles en passant par les souris, nombreux sont les dispositifs mis au point par les ingénieurs pour faciliter nos interactions avec les machines. Mais qui sait ce que nous réserve l’avenir ?

À l’université de la Sarre, en Allemagne, des chercheurs en électronique ont eu une idée originale. Nous connaissons intuitivement tous les détails de nos corps. Alors, pourquoi ne pas les utiliser pour interagir avec notre smartphone ? On pourrait par exemple presser un grain de beauté pour répondre à un appel téléphonique, ou glisser un doigt sur ses articulations pour ajuster le volume de sa musique… Encore faut-il rendre la peau interactive. Pour y arriver, les chercheurs ont imprimé sur du papier de tatouage temporaire des fils et des électrodes à l’aide d’une encre conductrice. 

© Saarland university

Transférés sur la peau et reliés avec un fil à un microcontrôleur Arduino, ces tatouages — qui peuvent rester en place pendant au moins deux jours — sont capables de cumuler plusieurs fonctions. Ils peuvent par exemple se transformer en quatre boutons distincts lorsque le poing est fermé, ou fonctionner comme un curseur lorsque les doigts se déplient. Ils disposent également de fonctions d’affichage : des icônes représentant vos applications préférées peuvent ainsi s’allumer lorsque vous recevez une notification.

L’objectif à terme est de relier sans fil ces tatouages électroniques à des smartphones. Et pour les chercheurs, pas de doutes : dans 10 ans, ces dispositifs seront la norme lorsque nous utiliserons nos portables.

Retour en haut