SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Quel bruit fait-il aujourd’hui ?

Cartographier la pollution sonore : c'est l'objectif du projet européen NoiseCapture, qui invite chacun à participer grâce à une application disponible sur smartphone.

Les données récoltées par les participants contribuent à la production de cartes de bruits visibles sur le site Noise-Planet. À gauche, des statistiques sur le nombre de contributeurs, de trajets effectués etc. © Noise-Planet

Notre monde est-il de plus en plus bruyant ? Au-delà de ses effets sur l'audition, le bruit affecte notre santé. Il est une cause d'anxiété, de dépression, d'irritabilité voire d'agressivité. À l’aide de nos smartphones, le projet participatif « NoiseCapture » va tenter de cartographier l’environnement sonore avec une précision inédite… et par la même occasion, de sensibiliser les citoyens aux bruits qu’ils émettent.

Le brouhaha de la circulation routière, les nuisances aux abords des bars, le chien du voisin qui aboie toute la journée… Qui ne s’est jamais plaint du bruit ? Depuis le 1er septembre, il est désormais possible de contribuer à un projet de recherche d’envergure européenne, simplement en enregistrant les bruits qui nous entourent avec un téléphone Androïd.

Cette vidéo (en anglais) montre la manière dont fonctionne l'application. © Ifsttar/CNRS

Une carte sonore au maillage dense

L’application « NoiseCapture » a été développée par des chercheurs en acoustique environnementale et des spécialistes en sciences de l'information géographique, qui proposent aussi, sur le site Noise-Planet, d'autres outils d'évaluation du bruit ambiant. L'objectif ? Établir une cartographie participative de l'environnement sonore. Cette application calcule des indicateurs acoustiques lors des déplacements de l'utilisateur. Ces indicateurs géolocalisés sont ensuite reversés anonymement dans une base de données pour élaborer des cartes de bruit au plus près de la réalité, avec un maillage extrêmement dense.

Ces cartes de bruit obtenues à l'aide de smartphones pourront être utilisées par les collectivités afin de mettre en place des plans d'actions ciblés de préservation ou d'amélioration de la qualité des environnements sonores urbains.

Si vous aussi vous souhaitez participer à ce projet, vous pouvez télécharger l'application NoiseCapture sur le site Noise-planet.org.

Retour en haut