SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Archéologie & Paléontologie

S'alimenter à Pompei

Pour mieux connaître les habitudes alimentaires des habitants de Pompei une équipe américaine fouille depuis plus de dix ans un quartier populaire. Résultat inatendu : leur nourriture était plus variée qu'on ne l'imaginait.

Fouilles à Pompei Fouille d'une taverne dans un quartier populaire par des archéologues de l'Université de Cincinnati (Etats-Unis). © Université de Cincinnati (Etats-Unis)

De quoi pouvait bien se nourrir les habitants de Pompei ? Une équipe d’archéologues de l’université de Cincinnati (Etats-Unis) vient de résoudre cette énigme. Depuis plus de dix ans, ils fouillent un quartier populaire situé en périphérie de la ville. Leur terrain d’études comprend une dizaine d’habitations et une vingtaine de boutiques qui vendaient de la nourriture et de l’alcool à emporter ou à consommer sur place.
Pour connaître les habitudes alimentaires des habitants du quartier, les chercheurs ont étudié les déchets retrouvés dans les réseaux d’évacuation ainsi que le contenu d’une dizaine de latrines et de fosses d’aisance.
Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les aliments qu’ils ont pu identifier montrent que les classes populaires avaient accès à une nourriture variée. En effet, à côté des de produits locaux comme les olives, le poisson les céréales, les fruits et les œufs figuraient des produits importés, tel qu’une cuisse de girafe et des épices d’origine asiatique. Bien s’alimenter n’était donc pas réservé à la haute société.
 

Retour en haut