SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Enquêtes
Homme & Société

Sciences cognitives... chez les Mundurukús

C'est une approche originale que mènent, depuis plusieurs années, des chercheurs en sciences cognitives. Pour cerner les mystères de l'esprit humain, ceux-ci se sont intéressés à une tribu amazonienne, les Mundurukús. Grâce à eux, ils ont déjà mis en évidence certaines compétences innées de notre cerveau dans le domaine des mathématiques ou de la géométrie. Rencontre avec l'un de ces chercheurs : le linguiste Pierre Pica.

Une langue très particulière

En pleine forêt amazonienne : les Mundurukús © Pierre Pica

C'est l'histoire d'une collaboration qui aurait bien pu ne jamais avoir lieu : celle de chercheurs issus de disciplines différentes discutant un jour par hasard… à la cantine de la Maison des Sciences de l'Homme !

Il y a parmi eux le mathématicien et chercheur en neuropsychologie cognitive Stanislas Dehaene (1), la psychologue Elisabeth Spelke (2) et le linguiste Pierre Pica (3). Leur sujet de conversation : les Mundurukús, un peuple indigène de la forêt amazonienne.

Depuis 1998, Pierre Pica étudie cette peuplade pour leur dialecte très particulier. En effet, à la différence du français – langue dite analytique, qui fusionne les concepts –, la langue mundurukú est qualifiée de polysynthétique, ou agglutinante : pour exprimer un concept, elle en cumule d'autres. Par exemple, pour dire « à droite », un Mundurukú dira « du côté de mon bras » (« droit » étant sous-entendu).

Retour en haut