SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Biologie & Santé Homme & Société

Un humain traité avec la technologie CRISPR-Cas9

Depuis trois ans environ, une technologie révolutionne la génétique. C’est la méthode CRISPR-cas9 qui permet de modifier l’ADN avec une précision inégalée. Or, pour la première fois, une équipe chinoise vient d’annoncer qu’un patient malade d’un cancer bénéficiait actuellement de cette technique.

© McGovern Institute for Brain Research at MIT

Encore émergente, la méthode CRISPR-Cas9 permet d’améliorer grandement la capacité des chercheurs à modifier l’ADN. Comme dans un éditeur de texte, cette technologie permet de modifier, de couper, de coller, avec une précision inégalée, n’importe quelle séquence génétique déterminée. La technique a été testée chez le végétal, l’animal et même sur l’embryon humain. Mais pour la première fois, une équipe chinoise de Chengdu, dans le Sichuan, vient d’annoncer l’utilisation inédite de cette technologie sur un être humain, un patient atteint d’un cancer des poumons particulièrement avancé.

Grâce à la méthode CRISPR, l’équipe a modifié les cellules sanguines du patient en inactivant la production de la protéine PD-1 qui empêche le système immunitaire de répondre à la prolifération des tumeurs cancéreuses. Ces cellules modifiées ont été cultivées en laboratoire puis réinjectées au patient le 28 octobre dernier. Deux à trois autres injections sont prévues dans les semaines à venir.

Difficile pour l’instant de savoir si cette nouvelle approche a de l’avenir. Il est d’abord trop tôt pour juger de l’efficacité du traitement. Et puis il existe des méthodes plus souples pour traiter les patients par immunothérapies, en injectant par exemple directement des anticorps spécifiques chez les personnes malades. Quoi qu’il en soit, une dizaine de patients doivent être traités en Chine durant les prochains mois. Les États-Unis sont également dans la course puisqu’ils doivent lancer plusieurs essais début 2017.

Pour en savoir plus

Retrouvez notre enquête : CRISPR-Cas9, le couteau suisse qui révolutionne la génétique

Retour en haut