SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Innovation & Technologie

Un robot bolide inspiré de l’autruche

Après de nombreux animaux, c’est au tour de l’autruche d’être source d’inspiration pour un nouveau type de robot bipède. Objectif de ses concepteurs : tester les limites de la locomotion à deux pattes.

Ce robot bipède s'inspire de l'autruche. © IHMC

Contrairement à de nombreux robots munis de pattes, le Planar Elliptical Runner fonctionne sans capteur ni algorithme : seul son fonctionnement mécanique assure l'équilibre de ce bolide bipède. Il est équipé d’un moteur contrôlé par une radio qui entraîne les deux pattes – leurs mouvements elliptiques combinés à la conception du corps assurant la stabilité de l'ensemble.

Conçu par l'IHMC (Institute for Human and Machine Cognition), en Floride, il a été testé dans diverses conditions. Résultat : il peut atteindre une vitesse de 19 kilomètres/heure sur un tapis roulant. Et ses concepteurs assurent qu'il pourrait atteindre la vitesse de 30 ou 48 km/h s'il était de la taille d'un être humain, soit des vitesses supérieures aux sprints d’Usain Bolt.

S’il n’a ni l’agilité ni l’efficacité pour se mouvoir des robots contrôlés par ordinateur, le Planar Elliptical a d’autres atouts : il est moins complexe et moins gourmand en énergie, donc moins coûteux. Lorsqu’il sera opérationnel, ses concepteurs imaginent que leur « bébé » pourra efficacement remplacer l’Homme dans des domaines comme l’exploration spatiale ou le démantèlement de centrale nucléaire. 

Sur cette démonstration (en anglais), le robot est placé entre deux vitres qui le maintiennent dans son plan sagittal. Il ne peut tourner ni à droite ni à gauche, mais il peut s'incliner vers l'avant ou l'arrière, voire tomber. 

Retour en haut