SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Espace & Astronomie

Une aurore hors du commun

L'aurore a eu lieu sur une naine brune, c’est-à-dire une étoile ratée dont le coeur ne peut démarrer les réactions de fusion nucléaire d’une étoile classique (vue d'artiste)© Chuck Carter and Gregg Hallinan/Caltech

C'est la première fois que des scientifiques observent – de manière indirecte, grâce à des signaux radio – les indices d’une aurore en dehors du Système solaire. Elle a eu lieu sur une étoile de très faible masse, à 18,5 années-lumière de notre Soleil. Dix mille fois plus énergétique que celles visibles sur Jupiter, cette aurore obéit sans doute à un mécanisme similaire, différent du phénomène terrestre qui résulte de l’interaction entre le vent solaire et l’atmosphère : elle serait alimentée par l’étoile elle-même selon un processus encore mal compris.

Source : Nature, le 29 juillet 2015

Retour en haut